Aguila – AOC crémant de Limoux – un brut rosé très estival

Souvenez-vous, à Noël, Paris Frivole vous présentait l’édition limitée de la Maison Aguila, un millésime 2014 : Aguila Sleeve 2014. Nous nous étions délectés de cette trouvaille qui avait de quoi faire pâlir de jalousie les plus grandes maisons de Champagne.

Fidèle à cette maison qui jouit d’un terroir fastueux, nichée dans les vallées de l’Aude, entre la mer Méditerranée et les montagnes pyrénéennes, Paris Frivole a eu envie de vous présenter une cuvée très estivale… Le brut rosé, AOC crémant de Limoux de la maison Aguila a vraiment fière allure. Son packaging rose tendre est très séduisant. On imagine aisément la bouteille trôner sur une belle table d’été. 

Imaginez quelques amis, un banquet dressé dans un beau jardin, des victuailles ça et là, disposées dans des paniers en osier sur la nappe vichy rouge. Il y a des fraises, des tartes salées, des petits fours, des crudités et bon nombre de gourmandises… Les coupes sont vides et ne demandent qu’à être elle-même abreuvée… Dans un seau rempli de glaçons, la bouteille de bulles rosé est prête à être ouverte (ou sabrée !)… 

Pas une Fête sans bulle d’exception, alors pour surprendre les convives, vous avez misé sur l’originalité d’une cuvée issue de trois cépages assemblés harmonieusement, 65% Chardonnay, 20% Chenin et 15% Pinot Noir. La découverte olfactive devient alors l’attraction du repas…

DSC07644

La Maison Aguila s’est evertuée à élever ce vin sur lattes entre 12 et 15 mois afin de développer des arômes inédits. L’élevage est court mais il permet de conserver une sacrée fraîcheur et une vivacité sans pareille.

Paris Frivole a eu la chance de savourer ce bijou, voici sa note de dégustation

La robe est aussi rose et étincelante que son étiquette. Les bulles forment un filet fin et crépitant.

Au nez, à l’instar d’un parfum de créateur, on remarque des notes de tête, de fond et de coeur. La structure est nette et très bien échelonnée. On constate un départ fruité très doux avec notamment la présence de la pêche gorgée de soleil et bien juteuse. Un zest acidulé d’agrumes vient trancher cette rondeur. Ensuite, le contraste se fait saisissant, des notes de noisette apparaissent et apportent du caractère au breuvage.

En bouche, que de fraîcheur, que de rondeur et que de subtilité. L’attaque est vive, ronde, joyeuse. On note une finale acidulée très jubilatoire.

Aguila - AOC crémant de Limoux - un brut rosé très estival

L’avis de Paris Frivole : le brut rosé, AOC Crémant de Limoux Aguila est un vrai bijou. Outre le fait que la bouteille soit sublime avec son rose façon boudoir et son côté résolument féminin, c’est la dégustation qui nous a conquis. On le boit très frais en apéritif et on voit la vie en rose avec ses arômes gourmands. Quelle effervescence ! Quel sillage ! Quelle sensorialité !

 

 

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>