Arty Fragrance by Elisabeth de Feydeau – bougies parfumées inspirées de Versailles

Les Lettres Persanes ne furent-elles pas un subterfuge pour critiquer allègrement la Cour de Versailles et la société française du XVIIIème siècle ? Le roman épistolaire de Montesquieu, publié en 1721, rassemble la correspondance fictive entre deux voyageurs persans. Usbek et Rica observent avec un regard neuf et affûté les coutumes du Royaume, traduisant ainsi avec puissance l’attrait orientaliste du Siècle des Lumières.

L’ironie et l’illusion sont partout, Montesquieu s’amuse des contradictions de l’être et du paraître. Il se plait à soulever les masques de l’hypocrisie et des préjugés avec un humour déguisé sous les traits de ses deux personnages persans. L’éloge rivalise avec la critique.

Les lettres sur le roi soleil sont nombreuses et témoignent d’une certaine fascination, ce qui est le cas de la lettre XXIV, « D’ailleurs, de roi est un grand magicien : il exerce son empire sur l’esprit même de ses sujets; il les fait penser comme il veut ». Montesquieu dénonce ainsi l’asservissement de la société et le narcissisme de Louis XIV. L’obsolescence de l’église, la libération des mœurs (des esprits et des corps) et l’état autoritaire ne sont pas épargnés par la plume incisive de Montesquieu. Selon lui, le dynamisme de la société est tel que les hommes évoluent plus vite que leurs institutions.

Le cadre intime des lettres fait rejaillir une atmosphère orientale singulière avec son esprit baroque et son opulence toute relative. Montesquieu nous happe dans le décor de l’Orient fantasmé par un Occident avide de voyages et d’exotisme.

Paris Frivole se plait à explorer les contours de Versailles, et si ladite reine frivole, Marie-Antoinette fit son apparition à la Cour plus d’un siècle après Les Lettres Persanes, elle n’en fut pas moins impactée par l’héritage laissé par ses prédécesseurs. Il faut croire que les atours et la frivolité furent célébrés bien avant son accession au pouvoir. Louis XIV, vêtu de brocards d’or, de damas, de satin, de velours, de dentelles, d’aiguillettes et de soie aimait se faire beau pour aller danser. Nul doute que son charisme fit tressaillir les miroirs de la Galerie des Glaces !

DSC03260

Elisabeth de Feydeau a créé la maison Arty Fragrance en lançant des lignes de bougies parfumées pour retranscrire l’univers olfactif du Château de Versailles. Ses inspirations sublimées ont donné vie à des sillages oniriques, tantôt énigmatiques et épicés, tantôt francs et gourmands, souvent marqués par les senteurs des bosquets et des jardins. Elle a tenté de capturer des instants de l’Histoire, des fragments d’époques révolues qui ne se trouvent ni dans les murs, ni dans les livres, ni dans les peintures.

DSC03180

Lettres Persanes est l’une des créations de sa collection Baroque.

Elisabeth de Feydeau a voulu rendre hommage à l’Orient, très à la mode au XVIIIème siècle. En baptisant ainsi cette emblématique bougie parfumée, elle s’assura ainsi de raconter une histoire dans l’Histoire.

Lettres Persanes fleure bon le patchouli, l’ambre et la vanille. Cet oriental gourmand et suave parfume dans les règles de l’art les appartements et les maisons en mal de poésie et de lyrisme.

DSC03132

Sur les traces des coquettes de la Cour de Versailles, du Monarque et de ses courtisans, cette bougie est un récit de voyage emprunt d’exotisme. On imagine volontiers les étoffes précieuses, les imprimés persans, les couleurs chatoyantes s’amonceler dans les salons de la Cour. Boudoirs dans lesquels, les plus volubiles déclament les histoires imaginaires de voyageurs partis en quête de volupté sur les terres persanes…

DSC03215

On ferme les yeux et on se figure l’odeur des épices et des fleurs séchées dans des sacs ayant voyagé sur des bateaux. La musique de Lully tente de couvrir le luth et la flûte persane qui résonnent au loin. Pendant ce temps, un somptueux banquet se dresse, avec autant de mets rares que de saveurs inédites.

DSC03118

Un peu partout au Château de Versailles, les promesses d’amour et de volupté se prolifèrent. Billets doux, danses de courtoisie, regards enflammés, joues empourprées, rêves éveillés ponctuent ce quotidien galant. A la lueur des bougies et des cierges, les premiers amours naissent, fougueux, passionnés, fulgurants, insaisissables.

DSC03138

L’avis de Paris Frivole : Arty Fragrance by Elisabeth de Feydeau porte haut les couleurs de l’art de vivre à la française. Elle distribue dans tous les intérieurs, les effluves raffinées des grandes heures de gloire du Château de Versailles. Chaque bougie parfumée raconte une histoire et crée une atmosphère olfactive hors du temps.

En ce moment sur la e-boutique Arty Fragrance, la bougie baroque et la cloche sont au prix de 69€ au lieu de 97€, en voilà une belle idée pour les cadeaux de Noël…

Une fois votre commande passée, envoyez un e-mail à contact@arty-fragrance.com en précisant la bougie de la collection Baroque que vous souhaitez recevoir.

 

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>