Au fond du Jardin – Madeleines – collection éphémère Vendôme

Imaginez un beau jardin sauvage que la rosée du matin vient juste de visiter. Les rayons du soleil se posent sur l’herbe fraîche pour s’abreuver des gouttelettes en forme de perle. La nature se réveille peu à peu de sa longue hibernation et se laisse surprendre par le chant des oiseaux, qui le coeur en joie annoncent l’arrivée de la saison des amours. Au fond du jardin, les lilas sont en fleurs et embaument l’air d’un parfum délicatement fleuri… Le printemps est là, dans toute sa splendeur et dévoile ses somptueux atours qui émerveillent les sens…

C’est au printemps que l’on s’installe avec délectation dans les jolies cours, terrasses, jardins cachés et parcs parisiens pour profiter d’un art de vivre épicurien. On petit-déjeune, on brunch, on déjeune, on goûte et toutes les occasions sont bonnes pour s’octroyer des instants de douceur. En quête de frivolité, nous souhaitons alléger le poids de notre existence en intronisant l’instant présent.

Si d’aventure la mélancolie du passé et l’appréhension du futur s’emparent de nous, nous fermons les yeux et nous répétons la phrase suivante : « je suis de passage ici, sur cette terre ». Et lorsque l’on sent ce courroux poindre au dessus de nous, le temps filer à vive allure, on comprend plus que jamais l’importance des plaisirs simples. Une projection positive, un son, une image, une odeur, une saveur : à l’écoute de nos sens, il est si aisé de se sentir en phase avec la nature.

Au fond du Jardin - Madeleine - Paris Frivole

Paris Frivole vous avait présenté la Maison Au Fond du Jardin, qui sans équivoque représente à elle seule, une invitation au rêve et à la poésie. Cette divine maison strasbourgeoise a fait de la Madeleine une joaillerie gustative unique. Bien plus que des bijoux synesthésiques, les Madeleines de la Maison Au Fond du Jardin donnent du baume au coeur. 

Madeleines Vendôme - Au fond du jardin - paris frivole

La nouvelle Madeleine à l’honneur s’appelle Vendôme, en référence à la prestigieuse place parisienne. Sa décoration réalisée à la main est digne d’un travail d’orfèvre tant les perles ont été placées avec délicatesse sur le délicat liseret dentelé. L’onctuosité du pralin rencontre un chocolat noir charismatique sublimé par la fève tonka… Cette pure merveille de haute gourmandise est un bijou que l’on se plait à admirer et à sentir. On la déguste les yeux grands ouverts pour en admirer toute la subtilité… 

Les Madeleines Au fond du Jardin - paris frivole

Le coffret éphémère Vendôme nous a été offert avec ses deux somptueuses Madeleines… Quel enchantement !

Madeleines Au Fond du Jardin - Strasbourg

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec Frédéric, l’un des deux créateurs de la Maison Au Fond du Jardin, ce qui nous a permis d’appréhender son univers féeriques avec justesse. Fasciné par les vitrines des maîtres gantier depuis son plus jeune âge, il esquissa à l’âge de 15 ans ses premiers croquis d’Au Fond du Jardin. Telle une évidence, sa créativité se dessina autour d’une atmosphère victorienne.

Frédéric Robert et Laurent Renaud - Au fond du Jardin

Sa volonté fut d’ancrer une certaine frivolité dans la vie de tous les jours car pour lui, elle est une parcelle essentielle qui élève l’âme. Friand de la réalité et de l’air du temps, il n’en demeure pas moins alerte à l’actualité. Tous les matins, il lit les journaux avant d’aller travailler dans son écrin, car vivre un rêve éveillé, ne signifie pas être déconnecté de son environnement.

La première question que nous nous sommes posés fut la suivante : pourquoi l’époque victorienne ? Et c’est avec passion que Frédéric nous a répondu : « c’était une époque dramatique avec une misère incroyable, mais dans les milieux privilégiés, l’architecture des maisons, l’élégance des vêtements, le souci du détail dans la décoration et la beauté des jardins ont fait qu’elle fut flamboyante, (bien qu’excessive) ».

Lorsqu’on lui demande le point commun entre la Madeleine et la Parisienne, il nous répond : « La Madeleine est aussi coquette que la parisienne. Elle est une vibration nourrie par le design, la mode, l’architecture et les souvenirs ». Paris l’inspire, tout comme La Maison Guerlain. En cuisine, Laurent travaille les arômes et les sillages comme un Maître Parfumeur. Ses deux fleurs de prédilection sont le rose et la violette mais il se plait à travailler des fragrances inédites comme par exemple le Muguet suprême des années 30, pour ce faire, il est allé jusqu’à trouver la molécule identique au naturel. Une prouesse !

Si la poésie romantique et l’époque victorienne animent Frédéric et Laurent, l’ambiance pop se fait ressentir dans leur travail. Pour eux, la fantaisie et la créativité n’ont aucune limite. A l’instar de David Bowie ou Madonna, l’inventivité les exalte continuellement car les facettes de leur talent sont comparables à celui d’un caméléon, en perpétuelle mutation ! Et quand on leur demande quelle sera la Madeleine de demain, ils nous répondent : « Demain c’est aujourd’hui, demain c’est maintenant !«  . Pardi !

C’est une excellente nouvelle pour les Parisiennes et les Parisiens qui souhaiteraient initier leurs papilles à ces Madeleines du Voyage… La e-boutique est désormais ouverte, vous pouvez vous y rendre en cliquant ici.

 

Au Fond du Jardin 

6 rue de la râpe 67000 Strasbourg

 

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>