Batifol – bistrot parisien d’inspiration Belle Époque à Gare de l’Est

Envie de revivre l’authenticité et la splendeur du Paris de la Belle Epoque ? Ce Paris 1900, si frivole et si rayonnant ? Pensez à ces femmes élégantes et à ces hommes en chapeau haut de forme clamer haut et fort leur prospérité nouvelle ! Songez à ces brasseries gourmandes et à ses cabarets où l’on allait s’encanailler à toute heure ! Revivez les scandales des Cocottes et des artistes étalés dans la presse et réécoutez ces chanteuses populaires que seule une époque a pu réellement entendre… Admirez tous ces scientifiques et ces visionnaires qui ont révolutionné ce monde, basculant dans la modernité…

L’âme du Paris d’antan est précisément ce que les Parisiens recherchent en permanence et ce que les touristes rêvent de découvrir…. Aujourd’hui, des établissements parisiens renaissent de leur cendre pour faire revivre les grandes heures gourmandes du Paris rétro d’autrefois. On y déguste de la cuisine du terroir, dans des décors à la fois chic et vintage, ce qui est le cas de Batifol.

Batifol – bistrot  parisien d'inspiration Belle Époque à Gare de l’Est

Initialement situé au 7 de la rue du Faubourg-Saint-Martin, Batifol est désormais placé face à la Gare de l’Est. L’adresse au début des années 1900, le repère des dadaïstes (un courant du surréalisme). D’illustres noms en ont fait sa réputation : Paul Eluard, Aragon, Breton, Eluard, Buñuel, Man Ray, Max Ernst, Dali… 

Tous ces artistes s’y retrouvaient à l’heure de l’apéritif et vivaient des instants fougueux, fruit de la rencontre entre leurs esprits brillants et leurs idées divergentes.

La nouveau Batifol traduit à merveille ce Paris de toutes les passions avec une carte à des prix juste (et vraiment très très abordables), des mets « faits maison » servis avec beaucoup de générosité, tous issus de la gastronomie traditionnelle française.

Du côté de carte, place à la vraie cuisine française, sans chichi et présentée au meilleur prix. Ici, on se régale sans faux semblant avec des produits frais, du fait-maison et des classiques maîtrisés. La cuisine bistrotière prend tout son sens, si bien que l’on retrouve dans les plats, des saveurs d’autrefois. Un terroir de bon goût en somme, avec une addition pour un entrée, plat et dessert n’excédant pas les 25 euros.

Le décor imaginé par Pierre Canot met en lumière un Paris bistrotier, chaleureux, authentique et résolument festif : un comptoir en étain avec des pompes à bière et des chapelets de bouteilles, deux phonographes de la fin du 19ème siècle, des affiches de publicités rétro, un incroyable standard téléphonique et des caisses enregistreuses d’une autre époque…

L’esprit vintage déploie tout son charme et les 180 couverts se voient plongés le temps d’un repas dans le Paris de la Belle Epoque

http://paris-frivole.com/batifol-bistrot-parisien-dinspiration-belle-epoque-a-gare-de-lest/

Paris Frivole a eu la chance de découvrir Batifol lors d’un dîner et vous livre en image, le récit de ses pérégrinations gustatives…

Pour commencer, nous nous sommes laissés tenté par un verre de Beaujolais Nouveau, un cru très porté sur le fruit et pour ainsi dire, plutôt surprenant !

Ensuite, place aux Lentilles vertes du Puy servies en jatte, vinaigrette moutardée et échalotes. Les saveurs délivrées par cette entrée atteignent la perfection. Cuisson impeccable, assaisonnement maîtrisé, produits de qualité premium : nous avons redécouvert les saveurs de la belle lentille d’Auvergne, un délice qui nous plonge dans la truculence la plus totale : difficile de s’arrêter, la jatte pourrait bien être terminée !

Le Croustillant de Saint-Marcellin au miel et fruits secs est une véritable friandise pour les amoureux de fromages. L’alliance du sucré et du salé créent une ronde d’arômes cohérents…

Le Bœuf bourguignon et coquillettes est tout bonnement magique. Servi généreusement en cocotte avec ses champignons et ses carottes, il trône fièrement sur une plaque chaude pour ne rien perdre de ses saveurs réconfortantes. La viande est tendre, la sauce épaisse et parfumée, les nouilles fondantes : un pur bonheur à surveiller dans la carte des plats du jour….

En dessert, la Compote de pommes servie en jatte nous plonge dans la cuisine de mamie, avec une authenticité suprême.

L’Ile flottante au pralin et sa crème anglaise impressionne par sa texture mousseuse et légère, le pralin vient apporter des notes de noisette à ce grand classique, lui donnant ainsi, un réel supplément d’âme !

L’avis de Paris Frivole : Batifol cultive l’esprit bistrot du Paris 1900 avec un décor épatant, nous transposant ainsi, le temps d’un repas, à une époque où la douceur de vivre était étincelante. Chez Batifol, le personnel reçoit dans les règles de l’art et représente la maison avec passion (Abdel et Slimane ont à cœur de recevoir leurs invités avec gentillesse). La cuisine du terroir est 100% cocooning, chaque plat traditionnel français est préparé avec amour et cela se ressent dans l’assiette.

Cerise sur le gâteau, les prix sont ultra doux et s’adaptent aux budgets les plus minimes. Désormais, la Gare de l’Est côtoie une adresse qui donne fière allure à tout un quartier. Venons batifoler chez Batifol, adresse idéale pour les amoureux de Paris et les fins gourmets aux appétits pantagruéliques.

Batifol

5 rue du 8 mai 1945 (face à la gare de l’Est), Paris 10ème

Ouvert tous les jours de 7h30 à minuit.

Téléphone : 01 42 05 20 02

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *