Bonheur de Chine – haute gastronomie chinoise – canard laqué pékinois

Les restaurants chinois que l’on trouve aux 4 coins de Paris auraient tendance à déprimer les papilles des Parisiens. Ces traiteurs proposant des formules à volonté de mets dépourvus de finesse ne mettent guère en appétit les gourmets avertis. Il faut le reconnaître, la haute gastronomie chinoise est méconnue des citadins car peu de lieux lui font vraiment honneur. Ceci étant, les baroudeurs en quête d’authenticité ont encore bien des découvertes à faire…

Connaissez-vous Bonheur de Chine ? Un coquet restaurant situé à quinze minutes de la Porte Maillot, à Rueil Malmaison. Ici, place à la truculence et au plaisir gustatif puisque le bonheur a déposé ses valises en cuisine et dans les assiettes.

Cette adresse de haut vol encensée par le guide Pudlowski, Le Petit futé ou encore L’Express ne cesse de faire des émules.

Associée au célèbre restaurant familial Le Soleil d’Est, dans le XVème arrondissement de Paris, cette table jouit du fait que cette dernière fut le premier restaurant chinois de Paris, étoilé au Guide Michelin ! Après une telle consécration, le Chef Yongwei Chen a eu envie de se consacrer à son propre projet, accompagné de sa femme Liyu : Le Bonheur de Chine.

Cette élégante adresse est un écrin où il fait bon s’attabler en famille, entre amis, entre collègues ou en amoureux. Le dépaysement opère sitôt le seuil de la porte passé : lustre étincelant, aquarium bien entretenu, boiseries sculptées importées de Hangzhou, tables soigneusement dressées.

La terrasse sait aussi se faire apprécier pour profiter de la douceur de vivre d’une jolie ville aux portes de Paris.

L’accueil y est digne d’une grande maison. Le personnel reçoit avec beaucoup de sincérité et de gentillesse et se charge de vous faire passer un bon moment.

Paris Frivole a eu la chance d’y être invité pour déguster l’emblématique menu estival mettant en scène un canard laqué pékinois « fait maison » en 3 services !

Pour accompagner un tel dîner, rien de tel qu’un bon Bordeaux rouge, Lussac Saint-Emilion, Château Fleur Terrien 2014. Ses tanins enrobés et sa rondeur se marient à merveille aux saveurs exotiques chinoises, tantôt douces, tantôt épicées, tantôt sucrées, tantôt salées…

Voici en images, le récit de notre épopée culinaire en plein cœur des coutumes chinoises les plus exquises…

Le cocktail « Bonheur de Chine » met à l’honneur un litchi rond et délicatement sucré qui sait ouvrir l’appétit ! Et de l’appétit il en faudra pour la suite !

La salade d’été est un condensé de fraîcheur avec ses carottes râpées, ses haricots, ses pousses de soja et ses nems au porc et ses nems aux crevettes. Cette entrée simple fait foi de démonstration d’excellence de par la qualité des ingrédients qui la compose. Mention « très bien » pour les nems croustillants et parfumés.

Le demi canard laqué Pékinois en 3 services nous a mis à genoux tant il était maîtrisé. Ces 3 façons de déguster le canard (sa peau, sa chair et les arômes de sa carcasse) ont l’art et la manière de nous faire découvrir cette viande tendre et savoureuse.

La peau croustillante du canard laqué servie avec des crêpes de blé, ciboulette et sauce hoï-sin est un plat extrêmement sympathique. On prend une crêpe dans un panier, on étale la sauce (qui a un bon goût de barbecue à la sauce chinoise), on y dépose quelques brindilles de ciboulette et un morceau de peau croustillante de canard) et on savoure cette composition singulière avec enthousiasme.

Coup de cœur ultime pour le sauté de canard au gingembre et à la ciboulette accompagné de nouilles sautées. La tendreté de la viande, son goût subtilement épicé et résolument aromatique est un pur délice. 

Le  bouillon parfumé, réalisé avec la carcasse du canard et quelques émincés de champignons nous fait redécouvrir des saveurs oubliés placées sous le signe du cocooning.

Et pour achever ce menu estival en beauté, les fruits exotiques (ananas) et boule de glace (menthe –chocolat) ou sorbet sauront faire preuve de gourmandise et de légèreté.

Ensuite, on se laisse bercer par un thé au jasmin ou un café…

Le Bonheur de Chine propose également une pléiade de mets incontournables comme par exemple : Homard aux senteurs impériales, turbot sauté aux saveurs extrêmes, noix de St Jacques soufflées aux crevettes, crevettes sautées au sel et poivre, cuisses de grenouilles sautées au sel et poivre, filet de bœuf sauté au poivre noir, poulet croustillant à la sauce piquante…

On doit l’avouer, on craquerait volontiers pour une fondue pékinoise…

L’avis de Paris Frivole : le Bonheur de Chine est une table incontournable de la haute gastronomie chinoise. La réputation de son canard laqué pékinois servi en 3 temps n’est plus à faire ! Le Chef Yongwei Chen nous livre une interprétation raffinée de ce que la Chine a de meilleur à offrir aux fins gourmets. On adore le service attentionné, le décor dépaysant et les mets délicieux. Le Bonheur de Chine mérite très largement de naviguer au-delà du périphérique !

Nota Bene : tous les plats de la carte sont également disponibles en vente à emporter avec une remise de 10%. Le menu estival avec son canard laqué en 3 temps est proposé au prix de 45€ par personne.

Le Bonheur de Chine

2 allée Aristide Maillol

92500 Rueil Malmaison

Ouvert de 12h à 14h et de 19h à 22h

Fermé le lundi

Réservations au 01 47 49 88 88

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *