Chère Insaisissable, Liane de Pougy – le livre de Sophie Tellier

 « Servir de paradis aux autres est un enfer ». Ce fut le cas de Liane de Pougy (1869-1950), illustre Cocotte de la Belle Epoque, reine du Paris 1900. L’une des courtisanes les plus controversées de son temps, fit fortune en dormant, ou plutôt, en restant le plus clair de son temps, à l’horizontal, en compagnie de têtes couronnés et de notables dotés de portefeuilles bien garnis.

A son bras, mais jamais dans ses bras, et encore moins dans son cœur, les hommes se pavanent. Liane de Pougy est un signe extérieur de richesse, se montrer avec elle est synonyme de réussite. Instrument de plaisir et de vanité pour les hommes, certes, mais la demi-mondaine à la silhouette sylphide, au port de reine et aux élégantes manières n’en est pas moins une femme de tête.

Pour se glisser en haut de l’échelle sociale, Liane use de ses charmes en séduisant aussi avec son esprit.

Chère Insaisissable, Liane de Pougy est une œuvre à part, publiée à la fois en format papier et numérique aux Éditions AlterPublishing. Cet opus écrit par la comédienne chanteuse Sophie Tellier, préfacé par Laurent Chalumeau est un théâtre musical empreint de frivolité.

Chère Insaisissable, Liane de Pougy le livre de Sophie Tellier

Sa lecture permet de se figurer l’intimité de cette cocotte si paradoxale. Sa personnalité fascine du fait de ses aspérités. Quelle complexité, et quel parcours !

Après avoir rendu fou les hommes, s’être adonnée à des amours saphiques (lesbiens) avec Valtesse de la Bigne ou encore Natalie Barney, Anne Marie Chassaigne, alias Liane de Pougy devient princesse Ghika en épousant un prince roumain… Pourtant, la fin de sa vie prend un virage inattendu… Liane devient Anne-Marie-Madeleine de la Pénitence, « laïque consacrée » dans le Tiers-Ordre de Saint-Dominique…

Son lit et sa vie sexuelle furent sacrifiés sur un luxueux autel (hôtel), elle mourut dévote, désireuse d’aider les femmes au plus bas de l’échelle sociale. Le don de soi, fut l’histoire de sa vie.

Femme caméléon, tour à tour épouse, courtisane, danseuse, comédienne, écrivaine, fondatrice d’un journal, princesse, bonne sœur : elle aura endossé de nombreux rôles… Eprise de liberté, Liane de Pougy questionne…

Ce livre met en lumière avec poésie, sensibilité et humour, l’incroyable parcours de Liane de Pougy, lui rendant ainsi tout son prestige.

Sophie Tellier a endossé ce rôle avec passion et posé sa plume avec émotion pour retranscrire la vie de celle qui œuvra hardiment pour la liberté sexuelle, l’émancipation de la femme et la liberté d’expression.

L’avis de Paris Frivole :

On a adoré lire « Chère Insaisissable, Liane de Pougy » car cela faisait bien longtemps qu’un auteur ne s’était pas penché sur son destin hors du commun…

La plume est impertinente et si agréable à lire. La narration est pleine de vie, de délicatesse et d’éloquence. Sophie Tellier a souhaité rendre hommage à ce personnage féminin de l’histoire, de tout son cœur et avec beaucoup de fidélité.

On retrouve avec précision, des citations de l’irrévérencieuse Cocotte et des anecdotes croustillantes. Un fort bel hommage en somme !

A propos de Sophie Tellier :

Comédienne au parcours éclectique, Sophie Tellier est également chanteuse, danseuse, metteur en scène, chorégraphe pour l’opéra ou chorégraphe associée pour Mylène Farmer. Elle interprète aussi la rivale dans trois de ses clips vidéo.

Comédienne et chanteuse pour A.Arias, J-M.Besset, N.Briançon, P.Calvario, J. Lassalle, M.Legrand, J-L.Revol ou J.Savary, elle a incarné Camille Claudel dans Camille C. mise en scène par J-L.Moreau (Molière de l’Inattendu 2005). Elle a aussi participé en 2014 à Dreyfus, joué à l’Opéra de Nice, la dernière création de Michel Legrand (livret de Didier Van Cauwelaert, mise en scène de Daniel Benoin).

Depuis 2015, Sophie Tellier a mis en scène Tobie et Sarra, puis Joseph, des créations musicales de Jocelyne et Étienne Tarneaud. Au théâtre, elle a joué dernièrement dans Jean Moulin de Jean-Marie Besset, mise en scène de Régis de Martrin Donos, puis dans La double inconstance de Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, mise en scène de Philippe Calvario.

A propos du spectacle :

L’immersion dans la vie de Liane de Pougy est ponctuée de chansons et de valses argentines, comme un pont entre les XIXème et XXème siècles : Reynaldo Hahn, Erick Satie, Joséphine Baker, Lucienne Delyle, Les Sœurs Étienne, Boris Vian, Barbara, Juliette, Gainsbourg…

Ecrit par la comédienne-chanteuse Sophie Tellier, ce spectacle musical a fait l’objet d’une lecture publique au Festival NAVA. Cette talentueuse artiste était accompagnée par un pianiste-comédien (Sébastien Mesnil dit Le Zèbre).


Facebook : https://www.facebook.com/ChereInsaisissable/
Teaser YouTube : https://youtu.be/P1ycqWM6i8I

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *