Comment devenir entrepreneur ?

Devenir entrepreneur est toujours une bonne idée. Il faut oser croire en ses rêves et se donner les moyens de les concrétiser. Hélas, on peut observer de nombreuses starts-up s’effondrer et une pléiades de restaurants sitôt ouverts, sitôt fermés. Quelle tristesse ! Cela pourrait en décourager plus d’un et pourtant, nous sommes nombreux à vouloir créer notre propre entreprise, à établir nos propres règles et à nous accomplir professionnellement ainsi. Devenir son propre patron est gratifiant car l’on peut enfin récolter les fruits de ses efforts. Le chemin peut être long mais il peut s’avérer très profitable.

L’envie ne suffit pas, l’ambition non plus. Aucun projet nébuleux ne peut voir le jour sans risque. Avant de se lancer, il convient de se poser les bonnes questions. Posez-vous au calme et réfléchissez au sens que vous voulez donner à votre vie. Quelle est votre vocation ? Quel est votre talent ? Êtes-vous ancré dans un projet terre à terre ou bien planez-vous sur une autre stratosphère ? Savez-vous bien analyser les risques ? Quelles sont vos priorités ? Avez-vous la personnalité d’un entrepreneur ? Pouvez-vous accepter l’incertitude et la possibilité d’échouer ? On apprend toujours de ses erreurs, l’essentiel étant d’avancer et de regarder droit devant.

paris frivole pic5

En effet, devenir entrepreneur, c’est travailler dans l’autonomie la plus totale. Cela nécessite de la rigueur et un effort soutenu ! Le poids des responsabilités est immense. Face aux embûches, il faut savoir rebondir, trouver des solutions innovantes et créatives.

Pour être un bon entrepreneur, il faut être honnête avec soi-même. On doit admettre ses forces et ses faiblesses avec une certaine bienveillance tout en essayant de s’améliorer de jour en jour. Certains traits de caractère que vous auriez tendance à classer dans les faiblesses peuvent s’avérer être des forces, par exemple, une forte sensibilité vous rendra vulnérable mais pourra vous aider à avoir de l’empathie pour vos collaborateurs.

Quoi qu’il advienne, soyez pugnace ! Vous allez devoir enfoncer des portes, convaincre, séduire et tout cela demande une énergie folle.

Ensuite, étudiez votre idée d’entreprise, elle ne doit pas être nécessairement révolutionnaire pour bien marcher. Elle devra avant tout répondre à un besoin latent ou avéré.

Un business plan ne peut pas ne pas voir le jour. Quelle est votre cible ? Où souhaitez-vous vous implanter ? Quelle est votre stratégie de communication ? Comment rentabiliser l’investissement la première année ?

Vous devez connaître votre marché sur le bout des doigts : ses habitudes de consommation, son budget, sa tranche d’âge, sa localisation etc. N’hésitez pas à faire une étude de marché sur le terrain vous-même en interrogeant des gens représentatifs de votre cible. Rédigez votre plan d’affaires, un dossier de presse, concevez votre site internet ainsi que vos pages Facebook, linkedin, Instagram, twitter etc… Vous devez pouvoir décrire votre activité avec clarté pour attirer les clients (et les investisseurs) !

Votre stratégie de marketing et de communication doit être bien rodée, si vous avez un peu de moyen, appuyez-vous sur les talents d’une agence de communication (et relations presse). Constituez-vous un réseau de professionnels bienveillants qui saura vous conseiller en cas de nécessité.

Ayez conscience des risques avant de vous lancer dans votre business. Vous devez toujours avoir un plan A, un plan B et un plan C en cas d’échec. Dessinez les scénarios catastrophe pour mieux les contourner. Par exemple : pouvez-vous vivre plusieurs mois sans toucher le moindre salaire ? Fixez-vous des objectifs atteignable et ne cherchez pas à viser la lune tout de suite.

Et pour finir, désirez-vous devenir auto-entrepreneur, dirigeant d’une SAS, SA, SARL ? Une fois votre kbis validé, vous pourrez convoler dans l’univers jubilatoire des affaires !

Bonne chance à tous !

 

 

 

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>