Comtesse du Barry – repas de fêtes – foie gras

Voilà plus d’un siècle que la Comtesse du Barry déploie les charmes culinaires de la gastronomie du Sud-Ouest. Depuis 1908, la maison travaille à honorer le terroir français dans toute sa splendeur avec des produits à la fois fins, généreux et authentiques. Pas une table de fête, sans que la Comtesse du Barry ne s’invite !

Pour les fêtes de fin d’année, la célèbre maison lève l’étendard sur un hédonisme synonyme de gourmandise de haute voltige à travers des mets gastronomiques français d’excellence.

Cet hiver, les appétits difficiles vont pouvoir garnir leurs placards de collection de foie gras, terrines et autres douceurs. Il y a fort à parier que de nombreux chanceux se verront offrir des coffrets cadeaux richement fournis et décorés avec goût.

Le Chef Yoann a encore une fois redoublé d’imagination pour mettre en œuvre des recettes élégantes et exquises…

La nouveauté ? Le foie gras de Noël en gelée à la Fine d’Aliénor ! On aime le parfum délicat qu’apporte le spiritueux issu du vignoble le plus prestigieux du monde : Bordeaux.

Comment parler de la Comtesse du Barry sans évoquer son iconique foie gras ? Elle peut s’enorgueillir de sa gamme de foies gras, issue de sa très rigoureuse et qualitative production maison ! En effet, celle-ci provient d’une sélection des meilleurs élevages de la coopérative agricole Maïsadour. Ces foies gras répondent tous à un cahier des charges stricts avec des étapes de production très soignées. Comtesse du Barry sélectionne exclusivement des animaux nés et élevés dans le Sud-Ouest de la France et les cuisine dans ses ateliers du Gers, sans ajout de conservateur ni additif.

L’avis de Paris Frivole : outre le raffinement et la splendeur des coffrets, on découvre une collection de Noël authentique et onirique. Pour offrir ou pour se faire plaisir, les mets du Sud Ouest savent se faire aimer au premier regard et à la première bouchée. Notre coup de cœur gourmand ? Le foie gras de Noël en gelée à a fine d’Aliénor PARDI !

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *