Interview de la star des Pin-Up et du Burlesque : Miss You

Toujours radieuse et pimpante, Pin Up Miss You cultive l’art du burlesque et évolue dans un champ artistique où tout est possible. Son talent et sa grâce naturelle en ont fait sa renommée, Paris frivole l’avait sollicitée en avril dernier pour sa soirée Le Printemps des arts frivoles « , Pin Up Miss You n’avait pas qu’ébloui les spectateurs, elle les a fait sourire, s’extasier, rire. Comment réussit-t’elle à faire de sa passion son métier ? Que nous réserve la belle cette année ? Paris Frivole a enquêté pour vous …

 

1555431_10151804256781790_73797489_n

 

Bonjour Miss-You, peux-tu expliquer aux Lecteurs de Paris Frivole d’Où te vient cette passion du burlesque ? A quel moment de ta vie as-tu eu le déclic?

En danse, j’ai commencé par l’expression corporelle, la danse de couple, puis initiée à plusieurs danses. Je me suis toujours intéressée au langage du corps, et tous ces signes comportementaux, cette communication non verbale qui en dit long sur la personne. 

Un jour j’ai voulu tester l’effeuillage et je suis allée avec curiosité et retenue à mon premier cours. Je me suis sentie tellement à l’aise tout de suite, dans mon expressivité, mon exubérance jusqu’alors réfrénée et jugée, libre et… libérée. Comme je suis naturellement comique, un tantinet polissonne et délicieusement provocatrice, l’Effeuillage Burlesque est venu à moi comme une évidence. C’est une façon si naturelle de s’exprimer et de manifester la femme qui est en soi.

Le burlesque c’est lever le voile sur toute la « féminitude » (être féminine chaque jour et de jour en jour) de chacune de nous. C’est un art où le glamour, la coquinerie se mêlent à l’audace tout en restant chic et espiègle. Et comme je suis à l’origine de formation comédienne, je peux laisser libre court à mon imagination et mettre en scène des histoires.

Le plaisir c’est aussi qu’on est notre propre héro puisqu’on choisit son personnage, son époque, ce que l’on veut raconter, le message que l’on veut passer, ce que l’on veut provoquer chez l’autre… Bref on a le pouvoir pendant quelques minutes. Ma plus belle satisfaction c’est quand après un show, les femmes viennent me voir et me disent « J’ai ADORE !! Tu es magnifique et tu représentes bien la femme. Je veux apprendre moi aussi à être plus à l’aise dans mon corps ». On me dit aussi « La femme affirmée féministe c’est pas la femme aux cheveux courts qui conduit des camions, c’est ce que tu es et ce que tu fais ». Un jour, le plus beau compliment qu’on m’ait fait c’était « tu bouges incroyablement, j’ai vraiment l’impression que quand tu danses, c’est ton esprit qui te guide… ». 

pascal Brizard - Festival Rock n Roll - Disney Village - 003

Tes Numéros sont toujours surprenants et plein d’humour, Ou puises-tu ton inspiration?

A partir des souhaits des clients, dans mon propre imaginaire fertile ou dans ma vie et dans celles que je rencontre dans ma vie. C’est un peu comme un écrivain ou un humoriste qui puise dans son quotidien. Je parle et évoque ce que j’aimerais voir moi en tant que spectatrice (j’ai un profond respect pour mon public), que cela m’émoustille, me titille et m’émeuve… J’y apporte bien évidemment de la féérie pailletée, de la surprise et de la volupté… J’aime effectivement surprendre et montrer au début une femme, puis la transformer en une toute autre femme, presque opposée, pour montrer qu’il y a parfois une femme secrète en nous qui n’ose pas s’exprimer, qu’on est tous partagés par nos pensées dichotomiques contradictoires, et que notre personnalité est faîte de plusieurs personnes.

Photo_Herve_PHOTOGRAFF_6T7A2841

Quelles sont tes actualités burlesques ? Où peut-on te voir en ce moment ?

J’ai des représentations ponctuelles privées (anniversaires, salons, EVJF, rassemblements, associations…), dans divers lieux.

Les plus significatives : pour la Journée de la femme le 8 mars j’interviens en coaching et animation pour l’événement Pin Up d’un jour, des femmes vont se faire chouchouter et transformer en Pin Up (inscription sur http://www.salle-labella.com/journee-de-la-femme.html), La Fureur de Vivre au Sixtie’s Diner à Aubière dans le 63 (organisatrice + défilé + shooting + show burlesque pour un grand rassemblement de passionnés de la culture des années 50, du rockabilly, des tatoos, du kustom et des pin-up) le WE du 10 mai, Maîtresse de Cérémonie au Festival American Tours au Parc Expo de Tours (les 4,5 et 6 juillet) avec Turky Fiftiessound, un événement esprit Vintage pour une entreprise avec le magicien J. Fombaron et son spectacle Julien & The Marvelous, en juin Shows Burlesques et animation pour les clients d’un revendeur Harley Davidson dans le Sud (mais chuuuut, je suis une surprise).Venez m’y rejoindre, je vous ferai un bisou dédicacé… Et une photo souvenir. Ah oui et un clip est en préparation…

 

DSC_8900-2

Je crois que tu es multi-facettes et que tu interviens dans plusieurs domaines. Tu peux nous dire lesquels ? 

 C’est vrai que je suis une boulimique de la vie, en perpétuelle création. Je suis donc également : Modèle – Performeuse Burlesque – Professeur d’Effeuillage Burlesque et de Pin-Up attitude – Comédienne et Animatrice – Maîtresse de cérémonie – Relookeuse – Coach et Metteur en scène – Créatrice d’événements –  Scénariste et  Réalisatrice – Rédactrice dans Pure Vin tage Magazine. J’ai également créé avec Frédérika Beautykiller notre troupe Les Glam’ De Panam. J’ai beaucoup de chance de travailler avec mes passions.

1006196_563281890389307_882637939_n

Tu vas à contre-sens de la mode d’ultra-minceur dans les magazines et tu assumes tes courbes harmonieuses et féminines, quel message aimerais-tu transmettre aux filles qui n’assument pas leur corps ?

Le diktat  des médias véhicule malheureusement encore trop une image qui dit que la femme DOIT mincir et NE PAS vieillir. Je me rappelle ce qu’un styliste m’avait dit il y a quelques années qui m’a choquée : « Tu sais un mannequin est maigre parce que  ce qu’on veut c’est que quand elle défile elle doit être comme un cintre, ne pas déformer le vêtement ». Tu imagines !!!! Toute femme est belle à partir du moment où elle a une belle estime d’elle-même. Et ça s’apprend. Je suis une épicurienne, donc je déguste tout ce que la vie m’offre de succulent, donc cela se voit sur mon corps. Mais sachez que, parce que je respecte mon corps et que le sport fait partie de mes plaisirs de vie, je suis souvent à la salle de sport. Je conseille aussi d’avoir de l’auto-dérision, savoir rire de soi ça décomplexe, ne pas se prendre trop au sérieux, la vie est trop courte. L’autre message que je peux dire à celles qui vivent mal dans leur corps, c’est de vous détacher du regard de l’autre. Faites les choses pour vous pas en fonction des autres. Malgré les apparences, je suis une ancienne complexée. Enfant j’étais plus typée et on m’appelait « la chinetoc » ou « la noiraude ». Et en colonie de vacances je n’allais pas jouer avec les enfants et restais à l’ombre en prétextant que j’étais allergique au soleil pour ne pas bronzer…  Maintenant c’est vrai que j’assume et je dis souvent, la femme qui assure c’est celle qui assume. Venez me voir les dernières récalcitrantes, je vous ferais prendre conscience de la belle Princesse que vous êtes.

Un sans titre-14

Quel est le secret de ton look rétro ? Quels sont les pièces maîtresses de ta garde-robe ?

Ma garde-robe devrait maintenant avoir son garde-du-corps !!! Je dors dans un dressing !!! Plaisanterie mise à part, j’aime ces tenues rétro-modernes. Soit c’est du 100% vintage, soit ce sont des tenues sur les codes d’antan avec des tissus ou des coupes d’aujourd’hui. Les pièces maîtresses ? Dans le sens fétichiste : Des robes longues que j’ai portées au Festival de Cannes ou les tenues pour lesquelles j’ai fait des photos qui ont beaucoup plu. Dans le sens indispensables : des fleurs à mettre dans les cheveux, des porte-jarretelle et des bas, des gants et des chaussures, des chaussures, des chaussures…

1546318_444891578969997_1267418871_n

Trouves-tu les Parisiennes élégantes?

Je regrette que ça ne le soit pas assez. Le monde vient nous voir pour notre Romantisme, notre classe et la beauté de nos lieux… Ne les décevons pas… Par contre dès qu’une femme est très élégante on la remarque immédiatement…et on l’accoste. Après je ne te cache pas que je suis aussi parfois en jogging ou en jeans’…

pascal Brizard - Festival Rock n Roll - Disney Village - 030

Quels conseils pourrais-tu leur donner ?

Trouvez votre style. Faites-vous conseiller par vos amis, les vrais. Et racez-le !!! C’est-à-dire donnez-lui du peps’ pour qu’il soit « plus » voyant, plus fort, plus colorez, plus… proche de vous. Sentez-vous gracieuses et désirables, soyez fières de qui vous êtes et assumez ce que vous faîtes si c’est en accord avec votre volonté. Allez-y marchez dignement, osez toiser celui qui vous courtise…Comme dit la loi de l’attraction, vous attirez qui vous êtes puisque vous le reflétez. Si vous êtes bougon, renfermée, maussade, négative, ne vous étonnez pas de votre entourage. Dans le film Nikita souviens-toi ce que  Jeanne Moreau conseille à Anne Parillaud: « Il y a 2 choses qui sont sans limites : la féminité et les moyens d’en A-BU-SER ! ». Vivez la merveilleuse que vous êtes.  Vous verrez on vous ouvrira les portes et on vous offrira des …perles (non pas de pluie je vous le souhaite !)

 

 FlyerPinUpMissYou_Recto_2

Quel est-ton QG fashion à Paris ? 

Oulah pas de magasin de prédilection. J’aime beaucoup farfouiller dans les magasins vintage, mon préféré « Come On Eileen » rue de Rivoli  (pas forcément cher malgré l’emplacement) ou les vide-greniers. Après j’aime beaucoup le magasin GILDA, Crazy Shop, et j’ai mes créatrices favories : Her Name Is Rita, Le Boudoir de Marie, Mamaliscious, Néné Chérie, Lily Verda.  

1385702_10151771772529514_626147132_n

Quelle est ta propre définition de la frivolité ?

Je reprendrais la devise que j’ai inventée, qui va bien à ma vie et que j’ai même « taguée » dans ma cuisine : « Susciter le désir, savourer le plaisir », ce serait ma définition de la frivolité. Désirer (que ce soit en amour, professionnellement, gastronomiquement…) c’est envisager un délice qui va émouvoir mes sens. Profiter de chaque instant comme le dernier et vivre ses désirs dés lors qu’ils sont respectueux pour soi et ceux qui le partagent. Etre frivole, c’est être profonde dans sa légèreté ! (rires)

Vivez ! Erotisez-vous les uns les autres ! Sublimez votre sex-appeal !

5862_167723033397288_967882957_n

Un mot pour les lecteurs et lectrices de Paris  Frivole ?

 

Je suis très heureuse d’avoir pu m’exprimer sur ton blog Sarah devenu webzine bravo ! Je trouve que son contenu est très riche pour les fashionistas que nous sommes et  nous permet de découvrir des lieux, des événements…

 

Vivez pleinement votre vie, soyez dans votre vie pour ne pas passer à côté d’elle …et regretter….

 

 

Facebook  : Pin Up Miss-You

Message  :  pinupmissyou@hotmail.fr

Lien Les Glam’de Panam  :  http://lesglamdepanam.wordpress.com/

BeFunky_FeaturedEffects_6

 

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>