Interview glamour de Marc Fichel, l’interprète du tube qui buzze en ce moment « La parisienne » en duo avec Annabelle Milot !

« Une fille un peu mondaine, certains l’appellent la parisienne, avec ses tics, avec ses tocs »… La parisienne est un tube entêtant que vous n’allez pas tarder à chanter à tue-tête ! Marc Fichel nous a tapé dans l’oeil, gentleman, sexy et talentueux, impossible de ne pas parler de lui ! Son duo réalisé avec Annabelle Milot, la pétillante Miss Météo de Canal + (2004-2005) est frais et léger. 

IMG_0391

Paris Frivole a rencontré Marc Fichel, auteur et interprète de talent !

534865_10152754552215014_705568475_n

Bonjour Marc Fichel, tu travailles le jour aux Halles à Rungis et le soir tu te consacres à la musique. Comment parviens-tu à concilier ces 2 activités totalement différentes ?

Je suis toujours moi-même bien que je cloisonne. Je peux être le business man qui gère l’import/export et dès que j’enfile mon chapeau, je deviens le vrai artiste !

 

Tu ressembles à un jazz man, quelles sont tes influences musicales ?

J’aime Ray Charles, Polnareff ou encore Michel Berger. Je joue du piano à l’oreille et suis autodidacte, mes influences sont variées : rock and roll, jazz… J’aime beaucoup Billie Joel, Goldman, Louis Chedid… Sinon j’adore Leonard Cohen en tant qu’artiste, j’aimerais vieillir comme lui, avec classe et humilité.

1468777_10153626990475014_394764504_n (1)

Quelles sont tes actualités musicales ?

Je joue dans plein d’endroits improbables comme récemment un concert privé à la Villa Montmorency avec des invités triés sur le volet. J’ai environ une date par mois en ce moment. J’ai une pensée notamment pour le concert au Théâtre du Gymnase en faveur de l’association « Tous pour une enfance », je remercie par ailleurs Alicia Fall.  En Juillet, je me produirai à Juan-les-Pins pour l’association  Enfants star et match. J’ai 2 dates en Israël, Tel Aviv et Jérusalem… Mes titres La parisienne et C’était le temps (en hébreux) passent actuellement au moins 3 fois par jour en Israël !

Si l’on devait écouter une seule chanson de ton album, laquelle serait-elle ?

Il y a 3 chansons : « C’est ma vie dans les Halles » qui évoque ma vie à Rungis, « C’était le temps », elle est joyeuse, elle évoque mes origines russes et je trouve qu’elle transmet quelque chose de positif. Sinon « Je ne peux l’oublier » qui parle de la perte d’un être cher, bon ok, elle est un peu triste ! 

 

Un scoop pour tes fans et auditeurs ?

Le 24 mars une radio française, très parisienne passera le titre d’Anabelle et moi, la Parisienne

 

Tu as un vrai look de dandy, quels sont tes QG fashion à Paris ?

J’aime beaucoup porter des chapeaux et j’adore aller aux Halles pour voir les chapeliers. Sinon j’ai des goûts simples, je trouve les costumes Zara bien coupés !

IMG_8165

Trouves-tu les parisiens et les parisiennes élégant(e)s ?

Oui, ils sont relativement élégants mais il y a des choses qui se perdent. Ils sont moins apprêtés, est-ce de la fainéantise ?

 

Et l’humeur des parisiens, est-elle aussi maussade que ce que l’on imagine ?

Le soleil attire le soleil, l’idéal serait que l’on arrête de s’écouter, que l’on s’oublie et que l’on pense à cette belle planète ! La vie est belle !

IMG_0375m

Es-tu parisien d’origine ?

J’ai grandi en banlieue parisienne dans le 94, ensuite je suis parti à Marseille pour mes études (Sup de Co), j’ai été trader pendant 2 ans en Roumanie puis je suis revenu à Paris ! « Chasse le naturel, il revient au galop », c’est tellement vrai !

 

Quels sont tes quartiers préférés à Paris ?

J’aime beaucoup le marais, République, les quais de Jemmapes, les Buttes Chaumont… J’adore aller au Rosa Bonheur ou encore au Mamma Shelter ! Ah et puis il y a ce petit bistro sympa « Les Foudres » dans le 20ème !

 

Quel est ton plus grand rêve ?

J’aimerais chanter sur une grande scène, en France ou à l’étranger avec les cœurs de l’armée rouge ! J’adore ! Il y a un côté russe en moi.

Hormis la musique, cultives-tu d’autres passions ?

J’aime le ski, danser le rock, les beaux vêtements, j’ai aussi une passion pour les montres ! J’adore la cuisine, la nourriture, les fruits & légumes… Le monde de Rungis est authentique, c’est un milieu « vrai ».

1521560_10153691018430014_1430753835_n

Quelle est ta définition de la frivolité ?

La frivolité c’est de la légèreté, de l’amusement, de la gaité, ne pas réfléchir… C’est un peu comme une bonne mélodie au bon moment, 2 êtres qui se plaisent et qui décident de partir à Florence sur un coup de tête ! La frivolité il en faut à petite dose pour ne point lasser !

 

Es-tu frivole ?

Oui, je le suis mais pas avec n’importe qui et pas n’importe quand ! Je peux vous donner un exemple, j’étais au Banana Café avec Joyce Jonathan pour une émission d’Hot mix radio et après 2 mojitos, nous avons dansé sur la table !

 

Quels sont tes plaisirs ultimes ?

Une terrasse au soleil, tomate/mozzarella, un Schweppes et je regarde les gens qui passent.

 

Un message à transmettre aux lecteurs de Paris Frivole ?

N’oubliez pas une chose : soyez très parisiens ! Soyez vous-même !

IMG_0383i

 

Propos recueillis par Sarah Frivole

REJOIGNEZ PARIS FRIVOLE SUR FACEBOOK  https://www.facebook.com/ParisFrivole

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>