La 5ème édition de Chantilly Arts & Elégance Richard Mille

Il y a eu des sommets d’élégance vertigineux, une pléiade de vrombissements jubilatoire, des cascades de chapeaux étourdissants et des bolides de prestiges trébuchants … La 5ème édition de Chantilly Arts & Elégance Richard Mille a touché à sa fin ce dimanche 30 juin dans le domaine du Château de Chantilly. Le Concours d’Elégance a attiré quelques 18 000 spectateurs lors de ce dimanche chic et buccolique à la campagne. Petits et grands ont foulé la pelouse du domaine de Chantilly pour participer à de nombreuses animations.

Les défilés de voitures d’exceptions et de mannequins vêtues de créations haute couture ont rythmé ce week-end sous le signe du rêve et de l’excellence.

Chantilly Art & Elégance Richard Mille 28 au 30 juin 2019 © Alexis Goure

Plusieurs anniversaires ont été célébrés : le centenaire de Bentley et Ballot, les 20 ans de la Zonda de Pagani , les 110 ans de Bugatti, les 50 ans de l’iconique Porsche 917 et les 50 ans du titre de Jackie Stewart en Formule 1 avec la Matra.  Cette année, c’est un record, ce sont neufs concept-cars qui étaient en lice pour le Concours d’Elégance.  

Chantilly Art & Elégance Richard Mille 28 au 30 juin 2019 © Alexis Goure

Le jury du Concours d’Elégance était cette année mené par Cyrille Duval (Membre du Conseil du Point) et composé des Français Alexis Délicourt (expert automobile auprès des tribunaux) et Robert Puyal (journaliste), de l’américain Murray Smith (acteur important de l’automobile aux Etats-Unis), du britannique Philip Kantor (Directeur Européen département automobile Bonhams) et de l’Italienne Mariella Mengozzi (Directrice du Musée Nationale de l’Automobile de Turin). Parmi les concept-cars en lice figuraient l’Aston Martin DB4 GT Zagato Continuation associée au couturier Ronald Van der Kemp, la BMW Vision M Next accompagnée par le couturier Talbot Ruehnof, La Voiture Noire de Bugatti associée au couturier Max Mara, la DS X E-Tense avec  le couturier Eymeric François, la Honda E Prototype et le couturier Yohji Yamamoto, la Lexus Concept LC Cabriolet associée à Rochas, la McLaren Speedtail avec le couturier Paul Ka, la Renault EZ-Ultimo accompagnée par le couturier Guy Laroche et la Volkswagen ID. Buggy avec le Ann Demeulemeester. Le Best of Show 2019 a récompensé le concept-car de McLaren. Le public, lui, a choisi le ID. Buggy de Volkswagen pour favori.

A l’occasion du Concours d’Etat, les anniversaires ont été largement mis à l’honneur par l’organisateur Peter Auto. A commencer par le centième anniversaire de Ballot qui a notamment présenté le modèle Ballot 5/8 LC Indianapolis qui a marqué l’épreuve des 500 miles un siècle auparavant, en réalisant le tour de piste le plus rapide (1919). Celle-ci a d’ailleurs été récompensée dans la catégorie des voitures de courses. Le constructeur Bentley fût également célébré au travers de trois catégories spécial centenaire : les Voitures fermées (Avant-Guerre), les Voitures ouvertes (Avant-Guerre) et les Voitures d’Après-Guerre. Les récompenses ont été attribuées respectivement aux modèles Bentley 8 litres Foursome Coupe (1931), Bentley Speed Six « Old n°3 » (1930) et Bentley Mark VI Cresta (1948). La Porsche 917 fêtait ses cinquante années d’existence, et c’est un modèle de 1971 (Comte Rossi) qui a reçu le prix du lauréat. Finalement, le Best of Show est revenue à la Bentley 8 litres Coupé pour les voitures d’Avant-Guerre et à la Talbot Lago T26 Grand Sport Coupé (1948) pour les voitures d’Après-Guerre. Les résultats complets sont à retrouver ci-après.

Chantilly Arts & Elégance, ce sont également des prix spéciaux, tels que le Grand Prix des Clubs décerné par la FFVE. Parmi les 40 clubs et 710 voitures exposées sur les pelouses du Château de Chantilly, le prix est revenu cette année à l’Amicale Facel Vega.

La FIVA a de son côté remis le prix de la préservation à la Bentley 4/2. Enfin, les spectateurs ont été mis à contribution avec le concours du plus beau chapeau et le Prix du Public du plus beau concept-car.

Finalement, le plateau exceptionnel de voitures en compétition, les nombreuses animations pour toute la famille et le cadre idyllique ont une nouvelle fois tenue la promesse d’un beau dimanche à la campagne. Malgré les fortes chaleurs qui régnaient sur le territoire français, les passionnés étaient nombreux à avoir fait le déplacement à Chantilly. En 2020, Peter Auto vous donnera rendez-vous pour l’incontournable Le Mans Classic, et en attendant, la saison continue au circuit de Budapest du 12 au 14 juillet pour le Hungaroring Classic.

Voici les résultats de cette 5ème édition Concours d’Elégance :

Best of Show : Speedtail, McLaren
Prix du Public : ID. Buggy, Volkswagen

Concours d’Etat :

Best of Show (Avant-Guerre) : Bentley 8 Litre Foursome Coupé (1931)
Best of Show (Après-Guerre) : Talbot Lago T26 Grand Sport Coupé (1948)

Grand Prix des Clubs

Amicale Facel Vega

Prix spéciaux :

Prix Automoto Club : Alpha 1750 GTV
Prix Spécial FFVE : L’authenticité AC Bristol
Prix de préservation FIVA : Bentley 4/2
Prix Aston Elégance : Aston DB 2/4 Bertone
Prix du Plus Beau Chapeau : Mme. Ranz

L’appréciation de Paris Frivole : que de frivolités à cette 5ème édition de Chantilly Arts & Elégance Richard Mille ! Le cadre enchanteur du domaine de Chantilly, marié à un nombre impressionnants de voitures d’exception et à une ribambelle de convives habillés avec goût confirment le prestige de cette manifestation estivale.  L’Aston Martin DBR1, gagnante du Mans en 1959 est sans équivoque le véhicule qui nous a le plus interpelé ! On a adoré également plonger dans le bleu turquoise de la Mc Laren 720s ! Vivement l’année prochaine.

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *