La dernière célibataire de Paris

Au début, être célibataire, c’était drôle… Les folles soirées jusqu’à pas d’heure, les flirts sans lendemain, la liberté et l’indépendance poussées à leur paroxysme…

Et puis une à une, les copines se sont casées : même les célibattantes… Vous avez observé la ronde se disperser en une file indienne de couple se tenant par la main, 2 par 2.

Vous trouviez ça beau, ce schéma d’hirondelles migrant vers l’amour. Et puis au fil du temps, cela a commencé à vous déprimer.

Pourquoi êtes-vous la seule rescapée ? L’électron libre et solitaire de Paris. Etes-vous celle dont personne ne veut, ou tout simplement, la fille qui n’aura jamais trouvé la pièce manquée de son puzzle ?

Et voilà, vous avez lancé le club des survivors avec quelques autres éclopés de l’amour…

S.

josephine_02

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *