La Perle et la Coquille – un livre de Nadia Hashimi – éditions Milady

La Perle et la Coquille est un ouvrage résolument poignant, son sujet n’est pas des plus légers, puisqu’il traite de la condition des femmes afghanes. Le thème n’a rien de frivole, il est au contraire profond et pose sur la toile un vrai problème de société. La manière dont le synopsis est abordé par l’auteur rend le récit percutant avec un point de vue très sensible, celui d’une femme. Le style est fluide, la plume entreprenante mais qu’à cela ne tienne, le roman n’a pas de vocation politique, il est tel un cliché pris sur le vif, immortalisant l’instant avec une grande poésie.

Dès les premières pages, on entre en immersion totale dans un monde, bel et bien réel, où les difficultés sociales s’enchaînent. Pourtant, à aucun moment dans le livre, brillamment écrit par Nadia Hashimi, le récit ne pointe la renonciation. En Afghanistan, les femmes sont fortes, elles n’ont pas d’autre choix que d’avancer et de faire face à l’hostilité.

La perle et la coquille

Kaboul, 2007 : les Talibans font la loi dans les rues. Avec un père toxicomane et sans frère, Rahima et ses sœurs ne peuvent quitter la maison. Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui permettra à la jeune Rahima de se travestir jusqu’à ce qu’elle soit en âge de se marier. Elle jouit alors d’une liberté qui va la transformer à jamais, comme le fit, un siècle plus tôt, son ancêtre Shekiba. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.

Paris Frivole était à la soirée de remise du Prix des Lectrices 2015, en partenariat avec Babelio, BSC News et Vie Pratique Féminin en juin dernier. C’est ce même ouvrage qui a été récompensé, à juste titre.

http://www.milady.fr/livres/view/la-perle-et-la-coquille

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *