Le Roxie – restaurant branché rue de Ponthieu – music hall

Avis à ceux qui pensent que le Paris noctambule, frivole et vibrant appartient au passé, le Roxie devrait vous prouver le contraire ! Cette nouvelle adresse située au cœur de la célèbre rue de Ponthieu est le théâtre de soirées où flottent un délicieux parfum d’interdit. Son atmosphère tamisée célèbre le rouge passion. Le lieu brille par sa scène façon cabaret et par sa mezzanine où l’on peut contempler de haut les plus belles femmes de Paris et les dandies bien de notre époque. 

On y dîne remarquablement bien, on y écoute des groupes fantastiques, on y danse… 

Le Roxie - restaurant branché rue de Ponthieu - music hall

Entièrement rénové avec une ADN chaleureuse, digne des années folles, le Roxie fut autrefois une boîte de nuit (le Sens puis le Néo). Il garde entre ses murs, beaucoup de secrets… On murmure que ce haut lieu de la nuit parisienne  a été pensé en hommage à Roxie Hart, femme au foyer devenue danseuse dans un club de jazz. Elle avait l’ambition de devenir une vedette de spectacle de variétés et tua son amant lorsqu’il menaça de la quitter. Le Roxie est donc bel et bien un antre de femme fatale. Derrière cette anecdote sulfureuse, Laurent Gourcuff et Olivier Salem veillent à ce que le Music Hall retrouve ses lettres d’or dans la capitale.

Le Roxie - restaurant branché rue de Ponthieu - music hall

Lumière tamisée, les hôtesses tout droit sorties d’une agence de mannequins prennent votre vestiaire et vous guident derrière l’épais rideau en velours rouge. Un live band Version Originale interprète des tubes avec un timbre tantôt sensuel, tantôt puissant.

Six artistes, guitare, basse, batterie, piano ainsi que deux chanteurs donnent le tempo sur des airs Soul, Rythm and Blues, R&B et Pop.

Le Roxie - restaurant branché rue de Ponthieu - music hall

A la carte, des cocktails signature imaginatifs, des vins recherchés et des mets raffinés. Paris Frivole a eu le plaisir d’y passer une exquise soirée, placée sous le signe du glamour et de la gourmandise…

Bien sûr, nous n’avons pas résisté à l’idée de goûter au Cocktail Roxie Hart, Vodka grey goose, Vermouth, purée de framboise, soda cramberry, bitter cerise. Très féminin mais tout juste relevé par l’acidulé de la framboise, il est digne d’un mixologue chevronné.

DSC05221

Pour accompagner le repas, nous avons opté pour Margaux, Margaux de Brane 2014. Cette cuvée rouge à la fois opulente, charnue, ronde et boisée a su accompagner les plats avec justesse.

En entrée, l’Œuf Cassé, truffes noires  a sur caresser notre palais avec son onctuosité et sa générosité.

DSC05248

La Burrata, herbes fraiches sur sa rondelle d’aubergine a émerveillé les amoureux de fromages italiens que nous sommes. La texture crémeuse relevait de la perfection !

DSC05245

Le thon rouge, mi-cuit, riz parfumé a démontré une belle fraîcheur et son assaisonnement parfait a pur révéler les arômes du poisson.

DSC05253

Le poulet, cacahuètes, corn-flakes, épinard frais, sauce saté nous a fait voyager. Le croustillant du poulet était tout simplement irrésistible.

DSC05249

Le Marie-Antoinette de Carl Marletti, un macaron à la framboise, confit framboise et framboises fraîches, crémeux à la rose a mis nos sens à genoux. Cette douceur sucrée raffinée est une douceur à déguster sans faim ni fin…

DSC05262

L’avis de Paris frivole : le Roxie est une adresse très très très frivole ! C’est tout ce que l’on aime. Des beautiful people, une atmosphère hautement glamour, une carte inventive et raffinée, de belles assiettes dressées généreusement et un live qui divertit et met le feu en salle !

Roxie Paris

23 rue de Ponthieu, 75008 Paris

Ouvert du mardi au samedi 19h – 3h (dernière commande à minuit)

01 53 75 31 00 – contact@roxie-paris.com

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>