Les dessous d’une soirée Meetic – célibataires à Paris

 

Les soirées Meetic font parler d’elles… Les avis positifs et négatifs affluent sur le net et certaines personnes pourtant étrangères à ce cercle ont des à priori sans jamais y avoir été. Quel dommage !

Une chose est certaine, les soirées Meetic n’ont rien de triste, bien au contraire… Préparez vous même à une bonne tranche de rire ! Paris Frivole est allé à l’une d’entre elles pour enquêter et pour vous offrir un point de vu objectif. 

Voici le détail de la soirée à laquelle nous avons assisté : La Boum, la soirée des années 80 et 90 à ne pas manquer ! Vous vous souvenez de Casimir, les téléphones à cadran, le Minitel, les cassettes audio et vidéo, vous étiez un as de Pacman, et vous grignotiez des roudoudous ? Alors cet évènement est fait pour vous ! Partant pour cette soirée en compagnie d’autres célibataires dans une ambiance 100% fun ? 

QUOI ? La Boum – la soirée des années 80 et 90

OÙ ? A Paris, Les Etoiles – 61 rue du Château d’Eau

QUAND ? Le 13 mai à partir de 19h30

228968-500x188

Premier constat : la soirée est full de chez full. A Paris, Les Etoiles est un club/théâtre situé dans les quartiers populaires a réussi à séduire un grand nombre. A l’entrée, on nous donne des macarons en plastique avec un labyrinthe imprimé. Le but du jeu : trouver la personne du sexe opposé qui possède le double du carton ! Cela incite les invités à se parler. L’enjeu est double : obtenir une boisson gratuite et peut-être rencontrer quelqu’un d’intéressant. A l’entrée, des lunettes sont données : idéal pour passer incognito, parfait pour la team Paris Frivole. Les hommes affluent vers nous pour vérifier nos macarons l’air de rien.

Au bar, impossible d’attraper un verre tant il y a de monde, tant pis, c’est sur la piste de danse que notre attention se focalisera.  Les plus téméraires dansent depuis le début des festivités…

Il y a de tout : des jeunes et des plus âgés. Des beaux comme des moins beaux, tous les styles, mais de toute façon, tout cela est bien subjectif. A certains moments, nos yeux s’attardent sur des sujets agréables à regarder mais c’est peine perdu, la plupart du temps, ils sont entourés d’une horde de femmes avides de grands frissons sensuels. Aux soirées Meetic, tout est possible et ce n’est pas le chanteur Yannick, interprète du tube « ces soirées là » qui dira le contraire :

« Ces soirées là hum hum
On drague, on branche toi-même tu sais
Pourquoi ouais
Pour qu’on finisse ensemble toi et
Moi c’est pour ça »

A la soirée Meetic, on a l’impression que tous les ingénieurs informatiques sont sortis de leur bureau pour débusquer la perle rare. Costumes/cravates et chemises parfois froissées : la preuve que l’homme a besoin de vous pour détendre tout cela. Quand le DJ commence à envoyer les bons tubes des années 80, au sein du club, une émulation se crée : les gens dansent à la queue leu leu, claquent des mains où sautent sur la chanson de la coupe du monde de 1998 « lalalala ». La « Macarena » entraîne tout le monde dans un même élan de gaieté. On sent un vrai esprit de groupe, un super team building : tous réunis dans un même endroit pour la même chose.

La soirée Meetic prend des allures de CLUB MED avec distribution de bonbons ultra régressifs comme les fameux « roudoudous », ces petits coquillages si compliqués à déguster ! Forcément la nostalgie est générale… Le temps passe à vive allure et on se rend compte que l’amour est au coeur de la démarche pour trouver le bonheur.

Ambiance ultra conviviale, sans prise de tête et complètement décomplexée : ici être célibataire est loin d’être un problème, c’est plutôt un challenge à relever. Tout le monde a le sourire et l’esprit est bon enfant.

On recommande la soirée Meetic pour s’amuser, faire des rencontres, pour rire et pour se défouler sur la piste de danse après le travail !

http://www.meetic.fr/

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>