Les nouveaux codes de la séduction à Paris / le Pokémon Go des gamers

Peu de Parisiens s’aventurent à la drague dans la rue. C’est pourtant devenu en quelques années le terrain de jeux des gamers et autant vous dire qu’ils sont les rois du monde. Imaginez un Pokemon Go grandeur nature avec des femmes toutes plus belles les unes que les autres à séduire ! Les audacieux s’accaparent un terrain sous-investi voire abandonné. En effet, la plupart des Parisiens préfèrent « chasser » en se cachant derrière des écrans, c’est beaucoup plus confortable.

Pokemon go

Les hommes (et les femmes) qui draguent dans la rue inspirent le respect, en particuliers parce qu’ils en maîtrisent les codes. Ils ont tous eu des échecs mais on eu la force de ravaler leur égo sans jamais baisser les bras. Ils savent par exemple qu’ils doivent avoir l’ai naturel et spontané alors leur phrase commence souvent par un : « bonjour, je t’ai vu dans la rue, je t’ai trouvé jolie alors je n’ai pas pu m’empêcher de venir te parler ».

Leur démarche s’avère rassurante et s’axe sur un enjeu majeur et déterminant pour les minutes à venir : avoir l’air normal, bien inséré dans la société et sympathique. La méfiance doit tomber rapidement avec leur discours fluide car les femmes ont l’habitude d’être draguées par des hommes peu courtois (lourds) dans la rue. L’adrénaline et le challenge les boostent à bloc.

Je ne sais pas pourquoi, ces « gamers » qui jouent dans la vraie vie draguent tous aux mêmes endroits. Ils doivent sans doute se passer le message. On se demande presque si le moniteur de drague, le précepteur, bref le pro qui les coache est dans les parages à observer de loin tout en écoutant la conversation grâce à un micro placé sur l’apprenti-confirmé-expert-dragueur. Peut-être agit-il en solitaire ?

Cela m’est arrivé souvent près des Grands Magasins, ça doit être le QG par excellence…

Chaque femme est un challenge et représente des points à obtenir. C’est un peu comme un Pokémon Go mais en vrai et avec des femmes. Cela m’est arrivé la semaine dernière : un homme pas mal du tout me rattrape dans la rue et se place frontalement devant moi pour m’arrêter. C’est sans équivoque, l’effet de surprise bien maîtrisé qui va enclencher le dialogue. Je l’ai trouvé si courageux que je lui ai donné mon téléphone.

Et bien Monsieur, pour ne point avoir l’air « lourd » en a fait usage que le lendemain pour créer de l’attente : « Bonjour Sarah. Ce numéro te sera sûrement utile. Bonne journée »… Je lui ai répondu : « Bien joué, ta démarche est bien rodée »… Il a enchainé avec une réplique assumée : « Dans le manuel d’instruction, l’étape 2 c’est le café ».

J’aime le fait que l’on puisse se rencontrer dans la vraie vie, nos modes de rencontres à Paris sont bien trop virtuels hélas. Je déplore simplement que cela ne soit qu’un jeu. Mais quand même, puisqu’il est parfois agréable d’être contradictoire : bravo Messieurs, il est normal que vous récoltiez autant de points avec autant d’audace. Une question subsiste: si j’arrête un mec sublime dans la rue pour le draguer, me prendra t’il pour une folle ? Amour-propre, quand tu nous tiens…

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>