Paris, ville de l’Amour, vraiment ?

 S’embrasser sur les ponts, déambuler avec élégance au travers de petites rues insolites, savourer un dîner aux chandelles… Voilà à peu près les comportements que tout bon Parisien a dû un jour ou l’autre adopter avec son âme sœur s’il l’on en croit les clichés qui vont bon train sur la capitale.

midnight in paris rain - paris romance

Paris fait rêver les étrangers mais aussi les Parisiens qui continuent de l’idéaliser. La ville merveilleuse dépeinte dans les films américains n’est pas si loin de la réalité, elle est juste fantasmée et romancée.

paris_je_taime

Paris ville du célibat…

Paris c’est avant tout la ville de l’Amour pour les amoureux qui viennent y passer leur lune de miel.

moulin rouge paris frivole

D’après un article de Metronews de 2013, 51 % des habitants de Paris sont célibataires. Une image qui va d’ailleurs bien au Parisien qui partage souvent sa vie entre sorties culture et resto entre amis. D’ailleurs, 26,7 % des Parisiens habitent seuls. Contre toutes attentes, ce sont les femmes célibataires qui dominent avec 110 femmes célibataires pour 100 hommes. Il est vrai que les Parisiens gardent jalousement leur indépendance comme un trésor mais leur foi en l’amour reste coriace. N’hésitez pas à relire ce billet d’humeur à ce propos

amelie poulain - paris

…mais aussi du romantisme

Bien que les chiffres parlent d’eux-mêmes, ils n’empêchent pas au charme à la parisienne de persister. Nous sommes proportionnellement plus solos dans la capitale, mais nous restons romantiques. Un article sur les rencontres à Paris publiées par Parship confirment que les lieux de rencontre, les activités à pratiquer en couple et les sorties glamour entre célibataires ne manquent pas à Paris. On retient les propositions un brin « bobo » comme un rendez-vous : se faire un film au Louxor ou se balader le long du canal de l’Ourcq.  

Paris Frivole - célibataire à Paris - romance in Paris

De la difficulté de sortir de son train-train

Un symptôme commun à toutes les grandes villes, Paris voit sa population se bousculer sans se rencontrer. Même si la promiscuité dans les bars et les clubs favorisent les rapprochements, difficile parfois de passer le pas pour demander un numéro ou oser s’asseoir à une table près d’une personne qui vous plait. On rencontre inlassablement les mêmes femmes et hommes lors de nos soirées sans réussir à sortir des cercles. Paris amoureuse victime de son individualisme peut-être ?

Brigitte Bardot - parisian woman - la parisienne

Happn, Tinder et compagnie

Signe que cette ville aime pourtant l’amour : la multiplication des utilisateurs d’applications de rencontres. Tinder, Happn et autre applications de rencontres cartonnent dans la capitale. Alors, il est sûr qu’une certaine définition de l’amour et du romantisme battent de l’aile avec une telle affirmation. Cela dit, on peut le dire : à Paris, les gens se rencontrent, discutent, entament des relations, ont des one-night- stand. Bref, l’amour à la Parisienne n’est certainement pas aussi rose que l’image qu’on lui attribue, mais amour il y a ! Un amour dépoussiéré, version 2.0.

Paris ville de l’amour alors ? Oui, mais loin de nous les promenades en calèches et les demandes en mariage sur un bateau-mouche. À l’image des villes monde, l’amour s’y conjugue au présent à base d’appli, de sites de rencontres et de matchs !

 

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>