Piper-Heidsieck – cuvée rosé sauvage – champagne depuis 1785

La reine la plus frivole de l’histoire Marie-Antoinette et la pin-up la plus célèbre de l’histoire Marilyn Monroe ont largement contribué à ériger le Champagne Piper-Heidsieck au rang de breuvage impérial. La très charismatique maison a séduit les deux femmes les plus influentes et illustres du monde. 

Paris Frivole se réjouit de vous raconter cette histoire emplie d’exaltation. 

Marie-Antoinette alors reine de France invita Florens-Louis Heidsieck au château de Versailles et goûta à son champagne. Le coup de cœur fut immédiat, si bien que Heidsieck & Cie devint le champagne officiel de la cour.

FL MA 800x573

Une autre beauté, presqu’un siècle plus tard, en fit les éloges… En 1953, on demanda à Marilyn Monroe ce qu’elle portait pour dormir. Le sex-symbol répondit « quelques gouttes de Chanel N°5″, avant d’ajouter, « et je commence chaque journée avec un verre de Piper-Heidsieck car cela réchauffe mon corps ».

piper-heidsieck-brut-champagne-magnum-150-cl

Le choix éclairé de ces deux icônes aussi raffinées que scandaleuses, aussi belles qu’audacieuses porté sur cette marque de champagne historique nous amène à penser qu’elle est tout bonnement exceptionnelle.

Fondée en 1785 à Reims par Florens-Louis Heidsieck, l’histoire démontre à quel point les femmes l’ont porté avec ferveur. Fils d’un pasteur protestant de Westphalie, Florens-Louis commence sa carrière en tant que drapier à Reims. Il tombe amoureux d’une champenoise et découvre avec émerveillement le terroir de sa région. Animée par sa passion, il nourrit l’ambition de créer une cuvée digne d’une reine. Autodidacte, il se forme à l’art du champagne et devient un maître en la matière. Marie Antoinette eut vent de son talent et le propulsa sur le devant de la scène.

Florens-Louis meurt en 1828, son neveu Christian Heidsieck s’associe avec Henri-Guillaume Piper, un génie du commerce. Les princes de Hasbourg et les empereurs de Chine continuent de se fournir en champagne, désigné comme le vin le plus désiré au monde. En 1835, Christian Heidsieck meurt et, en 1838, sa femme se remarie avec Henri-Guillaume Piper. Le nom Piper-Heidsieck est né.

À la mort d’Henri-Guillaume, en 1870, Jacques-Charles Théodore Kunkelmann, associé depuis 1851, prend la direction de la Maison. En 1892, son fils, Ferdinand-Théodore, lui succède. Sa fille Yolande épouse en 1926 le marquis Jean de Suarez d’Aulan. Pionnier de l’aviation, il devient un ambassadeur hors du commun, parcourant le monde aux commandes de son propre appareil. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il accepte de cacher dans ses caves des armes qui doivent servir la Résistance champenoise. La veille de son arrestation par la Gestapo, il s’enfuit en Afrique du Nord, devient pilote de chasse dans la célèbre escadrille La Fayette et meurt au combat en 1944.

La Maison Piper-Heidsieck est alors placée sous séquestre par l’occupant. Elle aurait sans doute périclité à la Libération si elle n’avait été brillamment relancée par Yolande Kunkelmann d’Aulan, secondée par le général baron d’Alès, avec qui elle se remarie en 1945. Encore une fois, une femme entre en jeu dans le destin de la marque.

François d’Aulan, le fils aîné du marquis Jean de Suarez d’Aulan et de Yolande Kunkelmann, lui succède en 1957. Il assure pendant trente-trois ans la présidence des Champagnes Piper-Heidsieck. Il concilie alors impératifs de développement et pérennité familiale. En 1988, il cède le flambeau à la famille Hériard-Dubreuil. La famille Descours prend le relais en 2011. Christopher Descours, petit-fils de Jean-Louis Descours, figure incontournable du patronat français, préside maintenant aux destinées de cette grande maison.

En 2011, la famille Descours reprend les rênes de la maison qui intègre le groupe EPI.

Cette épopée flamboyante est fascinante… Tant d’hommes et de femmes se sont passés le flambeau pour maintenir l’héritage culturel de Piper-Heidsieck… Aujourd’hui, la maison tient une place de choix dans l’univers du luxe, de la gastronomie et de la mode. Aussi, elle se plait à cultiver une extrême modernité dans sa façon de communiquer.

Piper-Heidsieck-coffret-le-rouge-01-900x600

Pour les Fêtes de fin d’année, les coffrets se parent d’élégance et empruntent des codes girly très pop et design. Voyez comme l’écrin en forme de rouge à lèvres a le don d’attirer le regard et de provoquer le sourire.

Paris Frivole vous présente ici la Cuvée Rosé Sauvage, l’alliance parfaite entre vins blancs et rouges unis dans un assemblage unique, créé pour la première fois en 2001 par Régis Camus.

Le secret de sa couleur vermillon intense est liée à la proportion particulièrement importante de vins de couleur qui donne à ce champagne rosé son caractère singulier.

Cette cuvée est un vin de gastronomie et structuré qui va à l’encontre des codes du rosé, souvent bien pâles.

La cuvée Rosé Sauvage ne manque pas de caractère, sa bouche est ample, riche et fruitée.

Piper-Heidsieck - cuvée rosé sauvage - champagne depuis 1785

L’avis de Paris Frivole : Marie-Antoinette aurait adoré le packaging. On l’imagine aisément brandir l’écrin en forme de rouge à lèvres dans son boudoir rose poudré, avec une théâtralité à la hauteur de son amusement. On la visualise ensuite porter à ses lèvres la cuvée Rosé Sauvage, délicatement déposée dans une coupe en cristal aux multiples facettes… Et s’en délecter bien sûr !

Plus d’informations sur la Cuvée Rosé Sauvage Piper-Heidsieck :

50-55% PINOT NOIR (DONT 20% – 25% VINIFIÉS EN ROUGE) / 30-35% MEUNIER / 15-20% CHARDONNAY / 10-20% DE VINS DE RÉSERVE – Prix de vente indicatif : 63€

Article Suivant:
Article Précédent:
There is 1 comment for this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>