Pourquoi les femmes préfèrent les bad boys ?

Parfois j’entends certaines personnes dire que les hommes s’amusent avec les blondes et se marient avec les brunes… Ou encore que les femmes se détruisent le coeur avec des bad boys et se reconstruisent avec des mecs gentils.   Vrai ou faux ? Dans quelles mesures cette dernière affirmation est-elle une réalité ?

Rhum-Express-avec-Johnny-Depp-Aarn-Eckhart-et-Amber-Heard-2h_portrait_w674

 

Premier postulat : le bad boy est un challenge tandis qu’avec l’homme gentil, c’est un peu du « tout cuit »

L’homme gentil au coeur tendre nous fait fondre, nous adoucit… Néanmoins, le bad boy qui a peu d’égard pour nous est un challenge. Lequel des deux est le plus excitant ? Nous convoitons celui que nous ne pouvons pas avoir et rejetons la facilité. Nous sommes persuadées que nous pouvons le changer… Forcément il a le dessus sur nous, nous sommes dans l’attente de gestes de sa part, tandis que l’homme gentil est considéré comme un acquis. Grave erreur de jugement, le bad boy peut passer à côté de filles en or et s’en moquer royalement. L’homme trop gentil quant à lui, n’est « acquis » que de manière illusoire. Il est adorable avec vous mais peut très bien l’être avec une autre.

tumblr_m9jk1f2iqv1r5gzcvo1_500

Second postulat : les hommes trop gentils font fuir

L’homme gentil est un gentleman, à l’écoute et attentionné. Aussi adorable soit il, s’il l’est dans l’excès il peut devenir un peu « lourd ». La femme apprécit la gentillesse mais aime se faire recadrer de temps en temps. L’homme gentil ne doit pas se laisser marcher sur les pieds ! S’il est passif, il passera pour un soumis. Tout est une question de mesure, le mec trop gentil fait fuir s’il n’est pas capable de s’affirmer.

les-deux-acteurs-se-sont-rencontres-sur-le

Troisième postulat : les femmes aiment les jeux de séduction et le bad boy excelle dans ce domaine

Le bad boy connait les codes de la séduction, il sait se faire désirer ! Il aime jouer au chat et à la souris et c’est un réel bras de fer de le côtoyer. La femme a l’esprit de conquête, elle veut se sentir exceptionnelle et être celle qui le fera changer. Alors elle court, court après une souris plus rapide qu’elle. Le bad boy s’en délecte, il aime que les femmes soient à ses pieds mais dans le fond, celle dont il rêve est inaccessible.

rs_1024x759-140121150649-1024.Johnny-Depp-Amber-Heard-Rum-Diary-jmd-012114_copy

Quatrième postulat : les femmes abîmées par les bad boys finissent tôt ou tard par se retourner vers les mecs gentils

Tôt ou tard la femme comprend que le coureur négligent est un jeu et parfois même, une perte de temps. Avec lui, rien ne se construit et l’horloge biologique tourne, tourne…

 

Conclusion

Il faut parfois se brûler les ailes pour apprécier la bonté et la stabilité : point d’ascenseur émotionnel, simplement de la sérénité à l’état brut. La passion n’a qu’un temps et il faut savoir reconnaître nos démarches masochistes à aimer ceux qui nous font du mal. Etre gentil ne signifie pas être niais et sans caractère, il faut parfois prendre le temps de découvrir les trésors cachés du gentleman. Il est certes moins excitant qu’une passion éphémère mais c’est avec lui que vous avancerez et personne n’est fait pour être seul(e).

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>