Accepter un second rendez-vous, c’est se mettre à genoux…

J’ai noté une tendance en matière de séduction de plus en plus récurrente.

Les hommes nous invitent dès le premier rendez-vous dans un grand restaurant gastronomique, ils nous séduisent avec subtilité à tel point qu’on les prend pour des anges.

Sitôt le rendez-vous au restaurant terminé, vous rentrez chez vous. L’homme vous envoie alors un message pour vous dire combien vous êtes ravissante et pour vous demander si vous accepteriez de le revoir…

Vous sautez de joie et répondez favorablement à sa requête mais plus jamais il ne vous relancera, pire, il ignorera votre second message.

Fin de l’histoire… Monsieur ne voulait pas vous revoir, il voulait juste se prouver qu’il pouvait séduire à nouveau en jouant les grands seigneurs…

Aujourd’hui, accepter un second rendez-vous, c’est souvent se mettre à genoux. C’est déclarer forfait, perdre un jeu de séduction où vous seriez difficile à convaincre.

Ces hommes je les appelle les grands seigneurs fantômes détalant sur leurs grands chevaux… Ils repartent aussi vite qu’ils sont arrivés en détruisant l’embryon de relation, en avortant vos espoirs.

Insaisissables…

S.

https://www.facebook.com/ParisFrivole

prince-joseph-poniatowski-horse-56_13712

Zygmunt Waliszewski (peinture)

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *