L’incorrigible et furtif retour sur Adopteunmec

Et voilà, quelques minutes libres le dimanche après-midi sur mon canapé à me languir de tout et de rien et voilà qu’Adopteunmec m’alpague… Publicités massives sur internet, mails, tout est fait pour que j’y pense.

Et si je passais à côté d’un super mec fraîchement inscrit et complètement étranger au système ? Et si je passais à côté d’une super histoire parce que je ne me connecte plus ?

En fait, il est fort difficile de se sevrer de ce site. 

Bon alors du coup, je me suis connectée, j’avais 27 charmes en attente, j’ai alors laisser défiler les profils avec la ferme intention de ne rien laisser passer. Auparavant j’étais un peu souple, j’acceptais de dialoguer avec un peu tout le monde et même quand ils ne me plaisaient pas. Pourquoi ? Et bien parce que je pensais au charme et aux qualités probables que ces personnes pouvaient avoir. J’en oubliais presque que j’étais là pour trouver l’amour et non pour tchatcher sans lendemain.

Les 27 profils n’ont hélas pas retenu mon attention : trop petit, trop barbu, trop ceci ou trop cela. Et là je me dis que de tels jugements hâtifs, je ne les aurais jamais porté dans la vraie vie. J’en viens à me trouver superficielle et à regarder de nouveau les profils… Bref, les 5 minutes ce sont transformées en heures…

Ensuite, place aux mails à lire et le constat s’avère terrible : les hommes s’énervent que je ne leur réponde pas… La séduction a laissé place à l’agression.

J’ai passé au moins 2h à déprimer en me disant qu’adopte était peut-être le recueil de ceux dont personne ne voulait. Un petit peu comme les jouets abîmés ou défectueux qu’on trouve dans les magasins bon marché ou pire, comme des chiens à la S.P.A que personne ne veut adopter. Et si adopteunmec était un site d’occasion qui refourguait les produits défectueux ?

Bref, j’aurais mieux fait d’aller courir, d’aller me promener ou d’accepter un vrai rendez-vous…

S.

Pic-researches-v

 

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *