Alfons Mucha – Larousse – exposition au Musée du Luxembourg

Paul Eluard disait qu’il était « le poète du crayon », Louis Aragon le voyait « à côté de Gauguin et de Toulouse-Lautrec, comme l’œil le plus aigu qui se soit posé sur son temps, comme l’orienteur de sa sensibilité ». L’artiste Alfons Mucha déploya son art dans un Paris 1900 en pleine effervescence. L’exposition Universelle affole le monde entier, tous les yeux sont rivés sur les Cocottes, la bourgeoisie connait un essor flamboyant et le monde des Arts jubile.

Alfons Mucha, élève de l’Académie des beaux-arts de Munich n’a eu de cesse de dépeindre tout au long de sa vie le Paris Frivole du début du siècle.

Affichiste, illustrateur, dessinateur, peintre et photographe : Alfons Mucha s’évertua à exercer son talents sur de nombreux supports. Son style unique le conduisit sur le chemin de la gloire et ce sont ses affiches emblématiques de l’Art Nouveau qui firent en partie sa renommée internationale.

Les éditions Larousse viennent de publier un splendide opus retraçant l’œuvre de l’artiste tchèque, l’occasion d’accompagner la merveilleuse Exposition « Autour d’Alfons Mucha » au Musée du Luxembourg, du 12 septembre au 27 janvier 2019.

DSC01262

 Ce beau livre plonge les lecteurs au cœur de l’univers de l’artiste et offre un regard éclairé sur sa quête picturale. L’auteure Valérie Mettais explore avec finesse les nombreuses influences d’Alfons Mucha.

Elle cite son goût pour la fascination, qui rappelle les expériences de suggestion et d’hypnose en vogue à son époque.

Grâce à de nombreux axes de réflexion, les lecteurs appréhendent le style Mucha de manière conceptuelle et constatent l’omniprésence de la nature dans ses œuvres. En effet, celui-ci se plait à transformer les chevelures des femmes en liane et à les parer de fleurs. Dans son art, le naturalisme brille par sa sensualité, sa vitalité et son dynamisme.

Au fil des pages on découvre l’impact inouï d’Alfons Mucha dans la carrière de l’inimitable Sarah Bernhardt. Lorsqu’il créa l’affiche de Gismonda en 1894, pièce de théâtre qui remporta un franc succès, ce fut le début d’une longue collaboration (6 ans) avec sa muse. Chaque affiche représentant la comédienne contribua à la cristallisation de son aura magnétique et à sa glorification.La légende de l’icone se cristallisa autour d’un support inédit pour l’époque : les affiches.

L’avis de Paris Frivole : ce livre publié aux éditions Larousse nous plonge dans l’esthétisme de la Belle Epoque et de son Art Nouveau si exaltant. On découvre le parcours artistique d’Alfons Mucha avec délectation, on s’imprègne de ses influences artistiques et on s’offre ainsi des instants de douces rêveries.

Agenda art et expo Larousse

Pour aller plus loin : avis à tous les passionnés d’art, désireux de connaître l’actualité des expositions et des artistes, Larousse vient de sortir un agenda Art et Expos millésimé proposant plus de 250 rendez-vous culturels. Cet agenda malin, élégant et pratique est une mine d’or pour planifier ses journées au rythme de l’art.

 

 

 

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>