Angelina Paris – création pâtissière Camille en hommage à Pissaro

Direction la Rive Gauche en fleurs, c’est le printemps et déjà le Jardin du Luxembourg s’habille de son manteau vert. Les poètes en herbe contemplent la saison des amours d’un air alangui tandis que les jolies plumes s’extasient sur cette renaissance tant attendue.

C’est l’heure des siestes douces et des tea-times improvisés… On se promène, on divague, on s’inspire et on se cultive en faisant un saut au Musée du Luxembourg pour admirer l’exposition Pissaro à Eragny. La nature retrouvée. Celle-ci aura lieu le 9 juillet prochain, l’occasion rêvée de plonger au coeur de tableaux impressionnistes du grand peintre.

Pissaro au Musée du Luxembourg - Angelina Paris

Pour célébrer cet événement culturel, la Maison Angelina propose dans son salon de thé Luxembourg, la pâtisserie Camille. En forme de pomme bien rouge et charnue, cette exquise création est un clin d’oeil à La Pommeraie à Eragny-sur-Epte dans l’Oise, où s’installa Camille Pissaro en 1884.

Angelina Paris - Camille - Musée du Luxembourg PARIS FRIVOLE

C’est dans ce havre de paix qu’il passa de nombreuses années à contempler cette nature tantôt sauvage, tantôt domptée, tantôt accueillante, tantôt inquiétante. Ce jardin d’Eden, il aima en reproduire les contours tout en esquissant ses méandres. Cette Pommeraie fut sa muse personnifiée. Sans doute, dans ce tourbillon créatif songea-t-il à la complexité des images, à leurs apparences trompeuses et voulut-il lui redonner ses 1001 facettes à travers ses 1001 coups de pinceaux.

image3

Les Chefs pâtissiers de la Maison Angelina ont réalisé Camille en trompe l’oeil. Cette pomme fraîchement cueillie du pommier irradie avec son rouge éclatant. Sa coque en chocolat blanc renferme un coeur d’une compotée de pommes fruitée et acidulée adoucie par une mousse à la vanille aérienne. Ce fruit élégant et raffiné offre une ronde de saveurs… Et on en redemande la bouche en coeur !

image1(2)

Camille est un bijoux éphémère aussi beau à contempler que délicieux à déguster…

Musée du Luxembourg du 16 mars au 9 juillet 2017. 9,20€ sur place, 7,50€ à emporter.

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>