Glamuse – Andres Sarda – nuisette en soie

La chance est une maitresse infidèle, elle n’aime pas gâter les mêmes personnes trop longtemps. Ce postulat dessine les contours des plaisirs éphémères. Tragédie d’une fin prédestinée, félicité suprême d’une conquête inestimée.

Pourchassons cette chance comme des enfants tentant de capturer des papillons téméraires. Emparons-nous de cette ivresse de vivre qui nous comble lorsque nous filons vers nos rêves, car le bonheur se trouve plus souvent dans sa recherche que dans sa trouvaille.

L’amour est une conquête perpétuelle, c’est précisément cet attrait qui le rend si précieux. Trouver sa moitié produit un sentiment de complétude, mais il indique aussi la nécessité de prendre soin de ce trésor tombé du ciel. La séduction est une de ces clés pour faire perdurer le bonheur…

Paris Frivole vous livre un secret pour préserver la flamme dans votre couple… La lingerie fine, et plus particulièrement la nuisette en soie !

Glamuse – Andres Sarda – nuisette en soie

Ce vêtement d’intérieur s’envisage comme une promesse de nuits douces, où l’on s’endort le cœur léger, dans les bras de son bien-aimé.

Glamuse – Andres Sarda – nuisette en soie

En plus d’être agréable à porter, de sublimer nos courbes et d’exalter notre féminité, la nuisette employée pour rester chez soi a pour vocation de donner confiance en soi. Si la femme se trouve belle, l’homme la trouve d’autant plus désirable. Une fois le cercle vertueux engagé, la magie ne peut qu’opérer.

Glamuse – Andres Sarda – nuisette en soie

Et si on vous parlait plus précisément de la divine nuisette en soie de la maison Andres Sarda, débusquée sur le site Glamuse.com ? Nul doute qu’elle saura sublimer vos instants à deux.

Glamuse – Andres Sarda – nuisette en soie

Cette petite merveille en soie bicolore bleu, jaune et noir brille par son association de matières. La soie aux reflets lumineux rencontre de la dentelle florale finement ciselée, pour un effet de style impactant et contemporain.

Glamuse – Andres Sarda – nuisette en soie

Sa composition 84% Soie, 11% Polyamide, 5% Elasthanne sait faire preuve d’une douceur sans pareille et cerise sur le gâteau, elle est stretch ! A la fois fluide et extensible, elle épouse chaque mouvement avec délicatesse.

Glamuse – Andres Sarda – nuisette en soie

La nuisette Andres Sarda que nous vous présentons est un modèle baptisé « Michelangelo », sans doute un clin d’œil à la Renaissance italienne et à son art triomphant.

La découpe de la nuisette Michelangelo Andres Sarda est très stylisée. Sa coupe courte dévoile les jambes, qui par un effet d’optique paraîtront interminables. Le décolleté profond, souligné par les pièces de dentelle leavers magnifie la poitrine sans jamais sombrer dans la vulgarité.

Glamuse – Andres Sarda – nuisette en soie

Oui, cette nuisette est glamour à souhait, mais elle est si élégante et raffinée, qu’on pourrait presque la porter en robe du soir avec des collants fantaisie et une veste noire en fausse fourrure.

Cette nuisette empreinte tous les codes du luxe avec son design travaillé, l’extrême précision des détails et la qualité de la matière. On adore.

A propos d’Andres Sarda : la maison de lingerie de luxe est née à Barcelone, par son créateur éponyme. Très orientée artisanat et innovation, elle s’est distinguée au fil du temps par la qualité suprême de sa mantille (un voile léger orné de dentelle brodé traditionnellement porté par les femmes espagnoles pour aller à la messe). Tout l’univers de la mode a retenu son souffle lorsque l’icône de l’élégance américaine, Jackie Kennedy ((Jacqueline Kennedy-Onassis), alors Première dame des Etats-Unis a été photographié avec une mantille Andres Sarda en guise de couvre-chef lors d’une visite officielle au Vatican. C’était en 1962. Ce cliché fit la une de Life Magazine et apporté à la maison espagnole, une mise en lumière exceptionnelle dans le monde entier.

Consciente du monde en pleine évolution, la maison se dirigea vers le monde de la mode pour se diversifier, car le port de la mantille devint facultatif à l’église. La même année, le fils du fondateur lança la toute première collection de lingerie, dans un contexte où la dictature franquiste faisait rage. Très vite, la maison porta en elle, une image de liberté et d’émancipation pour la femme. En 1970, une première collection de maillots de bain femme vit le jour, la critique fut si unanime que le photographe David Hamilton ne tarda pas à la capturer en image.

La tradition familiale tient bon grâce à Núria, la fille d’Andrés Sardá, qui deviendra directrice artistique en 1998. Dans les années 2000, la marque remporte une pléiade de récompenses. Cette année, le fondateur de la maison est décédé à l’âge de 90 ans après avoir vécu une brillante carrière. Sa fille a repris le flambeau de cette maison iconique, portée par le groupe Van de Velde

A propos de Glamuse : Le site expert en lingerie, homewear et maillots de bain haut de gamme offre un florilège d’apparats flatteurs pour la silhouette. On y trouve la crème de la crème de la lingerie, comme l’exquise collection Dita Von Teese en totale exclusivité en France.

Glamuse donne de l’assurance aux femmes en leur proposant des collections chics, trendy et intemporelles issues de 80 grandes marques, allant du bonnet A au bonnet L et du 36 au 56. Les canons de beauté du monde entier y trouve une pléiade de modèles pour sublimer leurs courbes.

Grâce à Glamuse, nous avons pu découvrir les créations Andres Sarda… Une fois la commande validée, nous avons à peine eu le temps de respirer qu’elle était déjà expédiée. L’unboxing qui a suivi a été réjouissant au possible : jolie packaging, livraison impeccable et produit conforme à l’idée que l’on s’en était fait.

L’avis de Paris Frivole : Glamuse propose de divines sélections de nuisettes et de homewear, pointues et avant-gardistes. Ce magnifique site de lingerie nous aide à découvrir des créateurs internationaux de talent. Andres Sarda est un coup de cœur qui incarne à merveille ce rêve de frivolité qui nous anime ! La nuisette que nous vous présentons est une luxueuse pépite, et si vous l’offriez à votre belle de jour et de nuit ?

Glamuse – Andres Sarda – nuisette en soie

Crédit photo : François Escriva

Remerciements à notre ami François pour ce shooting ! On le sait, son temps est précieux. Après avoir parcouru la ville de New-York pour capturer des scènes de rue hors du commun, François est revenu à Paris plus inspiré que jamais.

Cet amoureux des situations loufoques cultive une vitesse d’exécution hors du commun. Son œil averti ne manque aucun détail, comme s’il anticipait à chaque fois ce qui est sur le point de se produire.

Son sens de l’humour ne manque jamais à l’appel et il adore plus que tout créer des clichés qui racontent des histoires. Sa réactivité, son professionnalisme et son sens de la communication ont contribué à le rendre très populaire auprès des grandes entreprises.

La photo corporate ? Il la travaille hardiment avec son sens du détail, sa maîtrise de la lumière et sa gestion géométrique des angles.

Aussi, dans sa quête de perfection, François Escriva se plait à honorer nos requêtes photographiques « mode » : un exercice difficile au regard de nos exigences mais aussi ludique et créatif.

Remerciements à l’Hôtel Belmont, qui nous a reçu comme les fois précédentes, avec beaucoup d’élégance et de courtoisie.

Hôtel Le Belmont Paris

30 rue de Bassano

75016 Paris

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *