Au sein de Paris – le roman historique de Christian De la Hubaudière aux Editions Lilou

Voilà un thème noble pour un roman historique : la vie des femmes puis des mères, l’allaitement et le rôle vital des nourrices.

A travers un récit imagé et savamment détaillé, l’auteur Christian De la Hubaudière parvient à rendre hommage à ces figures de l’ombre, vouées à nourrir des nourrissons dans l’ombre de leur mère.

Au sein de Paris plante son décor à la campagne et nous plonge dans la France d’hier, au XVIIIème siècle. La rusticité tient une place importante autour du personnage principal, Marguerite. Très ancrée dans cet univers, elle choisit de s’exiler à Paris pour pouvoir nourrir des bébés et gagner sa vie ainsi.

Comme beaucoup de nourrices, c’est une aventure unique qui commence. Ce voyage périlleux l’entraîne d’une auberge à une autre avec la menace des meneurs entre chaque expédition.

Au sein de Paris - Christian De la Hubaudière aux Editions Lilou

En 1740, les bourgeois donnaient ou abandonnaient leurs bébés, légitimes ou illégitimes à la naissance. Ils les envoyaient à la campagne. Cette pratique a perduré près de 3 siècles, du XVIIe au XXe siècle. Dans cette organisation, les classes sociales les plus pauvres, entrent en contact avec les plus riches, sous le regard avisé du clergé.

Le métier de nourrice va avoir une influence considérable sur l’émancipation des femmes. 

L’avis de Paris Frivole : Au sein de Paris délivre un témoignage édifiant sur la condition des femmes au XVIIIème siècle, sur la destinée des nourrices mais aussi celle des enfants. Le récit romance des faits historiques et veille à être le plus fidèle possible de la réalité. Les expressions d’un autre temps, la description des paysages et des maisons et les personnages nous aident à comprendre les mœurs d’une époque révolue. D’un point de vue sociologique, cet opus est très enrichissant et passionnant !

A propos de l’auteur : Christian De la Hubaudière est un ancien instituteur du Perche. Après avoir écrit une saga sur les faïenciers de Quimper ainsi que d’autres livres sur les faïenceries de Rouen et de Quimper , il s’intéresse au métier de nourrice. Avant d’écrire ce roman historique, il a parcouru les minutes notariales et les registres paroissiaux. Il a alors découvert des hécatombes de nourrissons parisiens morts en Normandie… Il a alors mené l’enquête et écrit ce magnifique ouvrage.

 

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *