Lancement du chantier de restauration de l’appartement de Madame Du Barry

De la Du Barry, on ne retiendra que les confrontations infantiles et précieuses qui l’opposèrent à Marie-Antoinette. L’aversion de la Dauphine pour la favorite de Louis XV fut aussi instinctive qu’immédiate. Pourtant, Jeanne du Barry était une jeune femme douce, belle et gentille.

Plusieurs explications justifient ce combat de femmes de rang et de vanité. Jeanne était une fille des rues, une cocotte qui atteignit le lit du roi grâce à ses charmes, or, Marie Antoinette était orgueilleuse de son rang et de sa lignée. Un monde de convenance les séparait.

Rappelons aussi que la nuit de noce de la future reine avec le Dauphin est un fiasco. La vie sexuelle épanouie de Jeanne Du Barry n’aura de cesse de lui renvoyer au visage, son propre échec et la pression relative à son devoir conjugal non honoré.

Les Historiens le savent, la Comtesse du Barry s’imposa à la Cour avec beaucoup de courage. Elle affronta la tête haute des affronts voués à la diminuer. Amatrice d’art, elle cultiva le style néo-classique à Versailles en protégeant des peintres et des artisans d’exception : le menuisier Delanois, l’ébéniste Leleu ou encore les peintres Fragonard et Vien.

Il serait malaisé de caricaturer cette femme éclairée, car bien qu’elle fut une femme avide de sensualité, elle n’en fut pas moins éloquente et lettrée. Pour preuve, elle fut une amie proche de Voltaire, et lui rendit visite jusqu’à sa mort en 1778.

Lancement du chantier de restauration de l’appartement de Madame Du Barry

C’est une excellente nouvelle pour le patrimoine français et pour l’identité du Château de Versailles : le chantier de restauration de l’appartement de Madame Du Barry a été lancé.

Ce chantier d’envergure a débuté en février 2021, au cœur du château de Versailles grâce au soutien du Groupe AXA.

Lancement du chantier de restauration de l’appartement de Madame Du Barry

L’appartement de Madame Du Barry constitue l’un des ensembles les plus raffinés de l’ancienne demeure royale. En 1770, Louis XV, veuf éploré, décide d’installer sa favorite, la Comtesse du Barry près de lui, au-dessus de son appartement privé. Des escaliers privés relient les appartements. La maîtresse royale n’y vivra que de de 1770 à 1774, avant d’être chassée de la Cour, au décès de Louis XV.

Lancement du chantier de restauration de l’appartement de Madame Du Barry

Après son départ, cet appartement connaîtra quelques aménagements et remaniements dans sa distribution. De nombreuses personnalité s’y succèderont jusqu’à la fin du siècle et c’est cette même occupation qui protégea l’espace des destructions menées par les Révolutionnaires.

Il offre ainsi à la Du Barry, 350m² aménagés par Ange-Jacques Gabriel. Les pièces principales conservent un décor blanc et or, les autres pièces ont un décor polychrome.

Lancement du chantier de restauration de l’appartement de Madame Du Barry

Cet appartement accueille aujourd’hui une cinquantaine d’artisans : doreurs, marbriers, menuisiers, stucateurs pour redonner à cet antre riche en histoire, toute sa splendeur.

Les travaux dureront dix-sept mois et porteront sur les quatorze pièces de l’appartement. Cette restauration succède à celle réalisée entre 1943 et 1947 par l’architecte en chef André Japy.

Lancement du chantier de restauration de l’appartement de Madame Du Barry

Cette nouvelle restauration s’inscrira dans le respect de la précédente campagne. La majorité des interventions consistera en une restauration à l’identique, seules quelques incohérences rapporté à l’état de 1774 seront corrigées. L’objectif est de pouvoir offrir au public l’atmosphère d’intimité et de délicatesse qui se dégageait de cet écrin.

Lancement du chantier de restauration de l’appartement de Madame Du Barry

A propos du Mécène : Fidèle à ses valeurs de protection et de transmission du patrimoine, AXA s’est engagé depuis de nombreuses années à soutenir les lieux symboliques de la culture française ayant une portée internationale. Dans le contexte actuel très difficile, marqué par la pandémie de COVID-19 et la fermeture des musées, il est très important de préserver les savoir-faire précieux de l’artisanat d’art et de préparer le retour des visiteurs. AXA est heureux de poursuivre son partenariat avec le château de Versailles et de permettre par son soutien la restauration des appartements de Madame Du Barry.

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *