L’ombre du crépuscule – le nouveau polar de Rachel Caine aux éditions l’Archipel

Après L’Ombre de la menace et L’Ombre de l’assassin, traduits dans 16 pays, les aventures de Gwen Proctor reviennent dans L’Ombre du crépuscule ! Le nouveau polar de Rachel Caine publié aux éditions l’Archipel devrait réjouir les lecteurs qui ont aimé les deux premiers volets !
Gwen a sauvé ses enfants et s’est débarrassée de son ex-mari, le serial killer Melvin Royal. On pourrait penser à un nouveau départ, hélas, son passé la hante et des ennemis de l’ombre ressurgissent pour lui reprocher la mort de ce dernier. Harcelée, elle commence à vivre à nouveau un cauchemar. La menace est bien présente. Investie dans la cause des femmes, elle tente de se reconstruire en apportant son soutien aux autres.
Une inconnue l’appelle, Marlene Crockett et lui demande de l’aide…. Plus tard, Vee, la fille de Marlene la contacte et lui annonce la mort de sa mère et lui affirme qu’elle est la prochaine sur la liste…
Gwen décide alors de se rendre à Wolfhunter, un petit village sombre et inquiétant où le mal semble rôder. La violence, la corruption et les faux-semblants prennent place dans un décor lugubre. Piégée dans ce théâtre, elle sent les ennuis arriver, sans pouvoir identifier ses ennemis.
L'ombre du crépuscule - le nouveau polar de Rachel Caine aux éditions l'Archipel
L’avis de Paris Frivole : L’ombre du crépuscule est porté par un personnage féminin intéressant. Ce tome est celui de l’empowerment féminin, du courage, de la résilience. Le rythme est intense, la plume très fluide. Les thèmes de la reconstruction, de la traque et des secrets apportent beaucoup de matière au synopsis.
A propos de l’auteur : née en 1962, Rachel Caine résidait au Texas avec son mari jusqu’à sa disparition, en 2020, après une longue bataille contre la maladie. L’Ombre du crépuscule fait suite à L’Ombre de la menace (L’Archipel, 2019 ; Archipoche, 2020) et à L’Ombre de l’assassin (L’Archipel, 2020 ; Archipoche, 2021).
Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *