Maison Sophie Lacasse – des bijoux baroques et féminins – inspiration Marie Antoinette

Confinées dans nos boudoirs parisiens, nous redoutons l’ennui. En quête de mouvements, nous nous plaisons alors à cultiver des engouements aussi subits qu’éphémères. Avouons-le, confectionner nos brioches maison et garnir nos macarons, ne nous a guère tenues en haleine bien longtemps. Il faut dire que la gravité de l’heure ne nous autorise que brièvement à parler des choses de l’esprit avec désinvolture.

Alors pour ne point nous sentir heurtées par la dureté de l’existence, nous nous attachons à la joie d’admirer de belles choses, de déguster des mets exquis, d’écouter de la musique onirique et de rêver.

Maison Sophie Lacasse – des bijoux baroques et féminins – inspiration Marie Antoinette

Nous contemplons nos reflets dans le miroir chaque jour et ce tête-à-tête fugace frôle l’expérience ésotérique. Cette dernière éclipse l’art de plaire et nous donne envie de traverser ces miroirs pour remonter le temps.

Maison Sophie Lacasse – des bijoux baroques et féminins – inspiration Marie Antoinette

Dans une faille spatio-temporelle, les ennuis du présent n’existeraient plus. L’esthétisme règnerait en maître. Cette vie brillante, ces marquises qui dansent, ces banquets fastueux et ce flot de sentiments lyriques nous entraînent sur les traces de Marie Antoinette.

Cette même inspiration baroque du XVIIIème siècle, on la retrouve dans l’esthétique des créations de la Maison Sophie Lacasse.

Maison Sophie Lacasse – des bijoux baroques et féminins – inspiration Marie Antoinette

Après avoir travaillé 20 ans dans la décoration intérieure, Sophie Lacasse se jette à cœur perdu dans la création de bijoux et accessoires.

Maison Sophie Lacasse – des bijoux baroques et féminins – inspiration Marie Antoinette

Son style unique est une ode à la féminité et la délicatesse. Chaque création admet sa part de fantaisie tout en soulignant le travail d’orfèvre.

Colliers, sautoir, bagues, bracelets et boucles-d ’oreilles répondent à une mission : affirmer la singularité de celle qui les porte.

Le design original des pièces travaillées à la main ont un point commun : leur raffinement assumé et leur côté boudoir.  

Maison Sophie Lacasse – des bijoux baroques et féminins – inspiration Marie Antoinette

Coup de cœur pour le collier Opéra rond rose avec ses perles de culture parfaitement imparfaites. Le pendentif est orné de deux perles de culture. En fonction de ses envies, on peut défaire le pendentif ou l’ajouter.

Maison Sophie Lacasse – des bijoux baroques et féminins – inspiration Marie Antoinette

S’il avait existé à l’époque de Marie-Antoinette, il n’y aurait pas eu l’affaire du collier. Son prix doux (90 euros) le rend accessible aux femmes de goût, amoureuses d’histoire et coquettes invétérées.

Maison Sophie Lacasse – des bijoux baroques et féminins – inspiration Marie Antoinette

Pour parfaire cette allure roccoco, il y a le bracelet Opéra rose en perles de culture. Il est orné d’une grosse perle qui peut à loisir s’enlever puisque le pendentif est amovible. On ose le porter en accumulation avec le collier Opéra pour un effet princesse !

Maison Sophie Lacasse – des bijoux baroques et féminins – inspiration Marie Antoinette

Et si l’envie de jouer les divas se faisait ressentir, back to les eighties avec les boucles d’oreilles Lips !

Leur côté customisable séduira les femmes caméléons : elles peuvent se porter dépareillées et il est possible de retirer la cascade de zircon !

Confinées dans nos boudoirs parisiens, nous redoutons l’ennui. En quête de mouvements, nous nous plaisons alors à cultiver des engouements aussi subits qu’éphémères. Avouons-le, confectionner nos brioches maison et garnir nos macarons, ne nous a guère tenu en haleine bien longtemps. Il faut dire que la gravité de l’heure ne nous autorise que brièvement à parler des choses de l’esprit avec désinvolture. Alors pour ne point nous sentir heurter par la dureté de l’existence, nous nous attachons à la joie d’admirer de belles choses, de déguster des mets exquis, d’écouter de la musique onirique et de rêver. Nous contemplons nos reflets dans le miroir chaque jour et ce tête-à-tête fugace frôle l’expérience ésotérique. Cette dernière éclipse l’art de plaire et nous donne envie de traverser ces miroirs pour remonter le temps. Dans une faille spatio-temporelle, les ennuis du présent n’existeraient plus. L’esthétisme règnerait en maître. Cette vie brillante, ces marquises qui dansent, ces banquets fastueux et ce flot de sentiments lyriques nous entraînent sur les traces de Marie Antoinette. Cette même inspiration baroque du XVIIIème siècle, on la retrouve dans l’esthétique des créations de la Maison Sophie Lacasse. Après avoir travaillé 20 ans dans la décoration intérieure, Sophie Lacasse se jette à cœur perdu dans la création de bijoux et accessoires. Son style unique est une ode à la féminité et la délicatesse. Chaque création admet sa part de fantaisie tout en soulignant le travail d’orfèvre. Colliers, sautoir, bagues, bracelets et boucle-d ’oreilles répondent à une mission : affirmer la singularité de celle qui les porte. Le design original des pièces travailler à la main ont un point commun : leur raffinement assumé et leur côté boudoir.   Coup de cœur pour le collier Opéra rond rose avec ses perles de cultures parfaitement imparfaites. Le pendentif est orné de deux perles de culture. En fonction de ses envies, on peut défaire le pendentif ou l’ajouter.  S’il avait existé à l’époque de Marie-Antoinette, il n’y aurait pas eu l’affaire du collier. Son prix doux (90 euros) le rend accessible aux femmes de goût, amoureuse d’histoire et coquettes invétérées. Pour parfaire cette allure roccoco, il y a le bracelet Opéra rose en perles de culture. Il est orné d’une grosse perle qui peut à loisir s’enlever puisque le pendentif est amovible. On ose le porter en accumulation avec le collier Opéra pour un effet princesse ! Et si l’envie de jouer les divas se faisait ressentir, back to les eighties avec les boucles d’oreilles Lips ! Leur côté customisable séduira les femmes caméléons : elles peuvent se porter dépareillées et il est possible de retirer la cascade de zircon ! L’avis de Paris Frivole : oh ces perles sont magnifiques ! Le collier Opéra et son bracelet assortis nous donnent des allures de marquise des temps modernes. En prolongement de la lingerie fine et portés à fleur de peau, ces bijoux exaltent notre féminité. L’univers raffiné et fantasque de Sophie Lacasse nous a séduit. Mieux, il nous embellit !

L’avis de Paris Frivole : oh ces perles sont magnifiques ! Le collier Opéra et son bracelet assortis nous donnent des allures de marquise des temps modernes. En prolongement de la lingerie fine et portés à fleur de peau, ces bijoux exaltent notre féminité. L’univers raffiné et fantasque de Sophie Lacasse nous a séduites. Mieux, il nous embellit !

Crédit photos : Jean-François Huart(JFH.Photos) http://jf-h-photos.fr/

Remerciement à Jean-François Huart, un artiste talentueux qui aime photographier celles qu’il appelle « les petites Parisiennes ». Chacune de ses expositions est attendue avec impatience. Il capte avec aisance la sensualité des femmes et apprécie tout particulièrement l’univers vintage. Les codes du rétro ? Il les maîtrise à la perfection. Chaque projet réalisé avec lui est source de créativité : il connait Paris comme sa poche et sait transposer ses modèles dans des atmosphères uniques. N’hésitez pas à faire appel à lui pour vos projets photos !

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *