Le jour de l’an c’est barbant

Si je devais lever mon verre à tous les hypocrites que je connais, je resterais figée pour toujours comme la statue de la liberté… 

Comme chaque année le jour de l’an consiste à improviser une soirée avec des ami(e)s afin de répondre à la norme. Si par malheur vous vous retrouvez seul(e) quelques heures avant, vous subissez la pression sociale du jour de l’an pathétique. Quand tout le monde vous demandera ce que vous avez fait, vous serez dans l’embarras, même si vous aurez adoré votre 31 rien qu’à vous avec des films géniaux et tous les mets que vous aimez.

Alors, vous sondez votre entourage, qui fait quoi ? On vous propose des plans hors de Paris dans des superbes baraques, mais vous savez comment y aller, mais pas comment en partir… Et puis il y a les amis qui optent pour la solution clubbing. Oui vous savez, ce genre de soirées où tout le monde s’enivre et essaie tant bien que mal de clôturer l’année dans les excès et la drague lourde…

Si vous refusez quelques plans, on vous traite de snob, bref, les conflits ne sont pas rares.

Le jour de l’an est le jour où tout le monde veut rattraper le temps perdu. On lève son verre à des inconnus, on embrasse quelqu’un par mégarde, on sourit sur les photos…

C’est frivole, mais cela ne change rien au fait que demain sera toujours un nouveau jour…

S.

rene_gruau

.

Article Suivant:
Article Précédent:
There is 1 comment for this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>