Le Médecin des Pauvres – éditions hoëbeke

Nous autres, contemporains, pouvons nous enorgueillir des prouesses médicales de ces dernières décennies. L’intelligence artificielle et ses robots chirurgien au cœur des opérations les plus complexes démontrent à quel point notre ère a atteint des sommets inouïs de technologie.

Cependant, à force de chimie et de traitements high tech, on en vient à oublier les soins rudimentaires issus de nos forêts, de nos champs et de nos plus beaux jardins. Mieux vaut prévenir que guérir, et privilégier les remèdes naturels qui ont fait leurs preuves auprès de nos ainés.

Le Médecin des Pauvres est un délicieux ouvrage rétro, rédigé au début du XXème siècle par le docteur Beauvillard. Cet opus connu plus de 40 éditions au total, et n’avait pas connu de réédition depuis 1940, si bien qu’il demeure un collector dans de nombreux foyers.

Le Médecin des Pauvres – Les précieux conseils pour se soigner au naturel – éditions hoëbeke

Les éditions hoëbeke présentent une réédition contemporaine rassemblant le texte d’origine avec ses précieux conseils pour se soigner au naturel.

 Sous ses allures de grimoire, ce livre renferme plus de 500 conseils et recettes pour s’affranchir du médecin et prévenir les maux du quotidien : maux de tête, abcès, aigreur d’estomac, alcoolisme, anémie, angine, apoplexie, asthme, rhume, coupures, eczéma, entorse, indigestion, rhumatisme et tant d’autres…

Compresses, pommades, tisanes, boissons aux plantes, infusions, bains, cataplasmes, aliments sont tant de remèdes naturels faciles à reproduire chez soi. Tel un manuel d’herboristerie, les pages dévoilent d’authentiques recettes ancestrales.

Une liste de plantes y est écrite, à garder dans sa cuisine comme l’Angélique, la Bardane, la Bourrache, la Camomille romaine, le Chiendent, l’Eucalyptus, la Guimauve, la Lavande aspic, la Mélisse, l’Ortie blanche, la Pensée sauvage, le Pissenlit, la Reine-des-Prés, la Sauge officinale, la Valériane et beaucoup d’autres.

Nota Bene : la plupart des astuces bien-être et santé cités dans cet opus connaissent des équivalents en compléments alimentaires, ou se trouvent dans les magasins bio au rayon tisane ou chez des pharmaciens.

L’avis de Paris Frivole : certains conseils appartiennent bien sûr à un autre temps. Aujourd’hui, les études complémentaires démontrent que les champignons comestibles sont excellents pour la santé, que la chute de cheveux n’est pas forcément liée à un problème d’hygiène etc… Néanmoins, il est bon de connaître les aliments à privilégier au quotidien, ceux à éviter. De plus, les règles de l’hygiène de vie sont intemporelles. Manger équilibré, bien dormir, préférer les aliments frais à ceux qui ont été transformés, faire de l’exercice et écouter son corps. Le Médecin des Pauvres est en somme, un magnifique recueil vertueux, témoignage de la France de 1900, et édifiante quelle que soit l’époque.

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *