Les cahiers des naturels LMR + NEZ – le Santal et la Fleur d’Oranger à l’honneur

« Cette fenêtre donnait sur un petit bois d’orangers en pleine terre ; à la vérité, chaque hiver on était obligé de recouvrir d’un toit. Clélia respirait avec délices le parfum de ces fleurs, et ce plaisir semblait rendre un peu de calme à son âme… ». Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839).

« La côte s’abaissait, et les bois de santal exhalaient sur la mer leurs brises parfumées ». José-Maria de Heredia, « Les conquérants de l’or », Les Trophées (1893).

Les effluves capiteuses, enjôleuses, enveloppantes, entêtantes, enivrantes, caressantes nous entraînent dans les méandres d’une réalité souvent perçue comme insaisissable. La contemplation, l’écoute pleine de ses sens à et la flânerie existentialiste sacralisent l’univers invisible mais perceptible du parfum.

Certaines matières premières utilisées en parfumerie laissent pourtant une trace indélébile dans nos esprits. Leur travail n’a d’ailleurs rien d’abstrait, bien au contraire : de la récolte à la création finale, c’est tout un savoir-faire qui est valorisé.

Nez éditions (Nez, la revue olfactive ; Le Grand Livre du parfum) s’associent avec le Laboratoire Monique Rémy (LMR), la référence en ingrédients naturels pour l’industrie du parfum, et proposent une collection unique en son genre : « NEZ + LMR cahiers des naturels ».

Les deux nouveaux cahiers des naturels LMR + NEZ, Santal et Fleur d’Oranger dévoilent tout ce qu’il y a à savoir sur ces belles matières, l’une boisée, l’autre florale.

Écrit par Éléonore de Bonneval, Mathilde Cocoual, Olivier R.P. David, Jeanne Doré, Anne-Sophie Hojlo, Clara Muller, Delphine de Swardt, Fleur d’Oranger retrace l’histoire de cette fleur au pouvoir odorant incroyable.

L’ouvrage s’intéresse aussi à sa position dans les Arts, à son utilisation en cuisine (pâtisserie – Maison Aleph), à sa culture dans les plantations, à sa transformation dans les labos et à sa place dans l’univers de la parfumerie.

Cultivée en Tunisie, au Maroc, en Egypte mais aussi en France, à Grasse, la fleur d’oranger subjugue par sa palette olfactive riche et sensuelle.

Le cahier des naturels Santal lève l’étendard sur ce bois exotique aux accents chaleureux et voluptueux. Ecrit par Éléonore de Bonneval, Mathilde Cocoual, Olivier R.P. David, Jeanne Doré, Anne-Sophie Hojlo, Delphine de Swardt, cet opus déshabille la matière méthodiquement.

Il commence par un tour d’horizon sur sa géographie, son anatomie et poursuit avec son Histoire, ses énigmes et les rites dont il fait l’objet. Ensuite, immersion dans les forêts de Lifou en Nouvelle-Calédonie pour voir ou ce bois de santal fantastique prend racine. Pour finir, c’est avec les chimistes et les parfumeurs que le lecteur termine sa balade olfactive…

L’avis de Paris Frivole : les cahiers des naturels LMR + NEZ sont de très jolis opus qui permettent d’appréhender avec élégance, les sillages qui nous émeuvent. Ces carnets dessinent les contours précis de ces matières que l’on adore humer mais dont on ne saisit pas bien l’origine. Pour les Fêtes de fin d’année, on envisage de les collectionner pour se « mettre au parfum » et satisfaire cette soif inextinguible de savoir en la matière ! L’Iris, la Rose, le Jasmin, le Narcisse, le Patchouli et le Vétiver…

Prix : 14,5 euros

Eshop : https://shop.auparfum.com/

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *