Les feux de l’amour et du hasard – comédie au théâtre du Palace

Soap Opéra, Télé Novelas et autres feuilletons inondent la sphère télévisuelle d’émotions feintes, de drames rocambolesques et de situations à dormir debout. Le public en raffole, si bien que certains d’entre eux comptent à leur actif plusieurs milliers d’épisodes, ce qui est le cas des Feux de l’Amour qui fête cette année ses 45 ans d’existence. Que l’on aime ou que l’on n’aime pas, ce tourbillon à l’eau de rose est un phénomène culturel qui perdure.

Il fallait du culot et de l’audace pour s’emparer des clichés du petit écran et de les ajouter à une adaptation du « Jeu de l’Amour et du Hasard » de Marivaux. C’est ce que la comédie « Les Feux de l’Amour et du Hasard » a osé faire, avec autant d’humour que de justesse.

Les feux de l'amour et du hasard - comédie au théâtre du Palace

A travers cette pièce de théâtre, le public découvre le relief littéraire de l’œuvre de Marivaux dans une version soap à l’américaine ultra kitsch !

Les feux de l'amour et du hasard - comédie au théâtre du Palace

Dans cette comédie aussi glamour qu’hilarante, le spectateur se délecte d’un texte drôle, fin et déclamé dans un langage soutenu, ce qui ne saura pas sans déplaire aux amoureux du bon français, avides de lyrisme et de rhétorique. Ainsi ce n’est plus Silvia, Dorante, Arlequin ou Lisette mais Victoria et Brandon, Dick et Kimberley qui font le show.

Les feux de l'amour et du hasard - comédie au théâtre du Palace

C’est au Palace, lieu mythique de la vie parisienne que cette pièce est jouée depuis la mi-octobre. La célèbre salle au décor Art Déco ne désemplit pas depuis le lancement de la comédie « Les Feux de l’Amour et du Hasard » !

Les feux de l'amour et du hasard - comédie au théâtre du Palace

Paris Frivole a eu la chance d’assister à une représentation et vous livre sa critique et son teasing, qui, espérons-le, vous donnera envie de découvrir cette pépite !

Les feux de l'amour et du hasard - comédie au théâtre du Palace

Voici le synopsis : Rien ne va plus au ranch de Bob Flanagan, où les maîtres se font passer pour des valets et les valets pour les maîtres ! En effet, Victoria et Brandon sont promis l’un à l’autre, mais tous deux ont décidé de se travestir pour s’espionner, et mieux se connaître. Bob Flanagan et son fils Bob Flanagan Junior, seuls avertis de cette supercherie, les laisseront-ils faire ? Suspense ! Vous le saurez en regardant l’épisode 4731 des « Feux de l’Amour et du Hasard », la superproduction de la Comédie Presque Française.

Les feux de l'amour et du hasard - comédie au théâtre du Palace

Lorsque la culture, la littérature, le petit écran et la parodie se mêlent, cela fait quelques étincelles !

L’avis de Paris Frivole : dès les premiers instants nous avons été happés par l’esprit burlesque de la pièce « Les Feux de l’Amour et du Hasard ». La salle Art Déco du Palace est magnifique et il faut l’avouer, le décor de la scène est plus vrai que nature, on se retrouve plongé au cœur d’un plateau télé. Quel bonheur d’entendre un beau texte déclamé avec tant d’humour : Marivaux comme vous ne l’avez jamais entendu !

 Scotch Brit, alias Victoria est absolument fabuleuse. Ses mimiques, sa gestuelle et son physique de pin-up la rendent irrésistiblement drôle. On adore la voir parodier les expressions faciales des comédiennes de soap opéra.

Les feux de l'amour et du hasard - comédie au théâtre du Palace - Scotch Brit

Romain Vissol alias Brandon dégage un sex-appeal renversant. Il crève l’écran, ou plutôt la scène. Mention d’excellence pour la séquence en slip, qui semblerait-il, a mis l’assistance en émoi.

Les feux de l'amour et du hasard - comédie au théâtre du Palace - Romain Vissol

Matthias Van Khache, que l’on avait tant aimé dans son rôle de couturier en herbe dans le film  » Ce que le jour doit à la nuit » nous a étonné par sa capacité à endosser le rôle d’un homme rustre et ringard. Quel talent !

Matthias Van Khache

Diana Laszlo en blonde pulpeuse explore les clichés de la charmante idiote avec brio.

Diana Laszlo

Le duo Moche Pitt et Philippe Risotto démontrent que la grande ère des « Jacky » n’est pas révolue.

Les feux de l'amour et du hasard - comédie au théâtre du Palace

Les metteurs en scène Célia Pilastre, Crystal Shepherd-Cross ont réalisé un travail remarquable, amenant chacun des comédiens à donner le meilleur d’eux-même (ou plutôt de leur personnage). Félicitations, pari réussi !

Complice du public, la joyeuse troupe de « La Comédie Presque Française » se déchaine avec fougue et se plait à le surprendre. Jeux scéniques, boutades lancées comme des tirs de mitraillette, chansons tordantes rythment les 80 minutes de spectacle sans jamais laisser le moindre répit.

Il y a de la frivolité, de la folie, de l’extravagance, c’est outrageusement drôle, que dire de plus ? Si vous voulez réaliser une sortie culturelle loin du blues de la froide saison, venez rire au Palace avec « Les Feux de l’Amour et du Hasard ». Vous serez bluffés par le talent des comédiens et par la finesse de la mise en scène et des textes.

Les feux de l'amour et du hasard - comédie au théâtre du Palace

Pour aller plus loin : «La Comédie Presque Française» est une institution presque culturelle fondée en 2017 sur la chaîne Comédie +, et qui a pour vocation de rendre un presque hommage aux Grands Classiques du patrimoine théâtral français et international.
La saison 1 de la Comédie Presque Française a vu naître : « Dom Juan Les Pins », de presque Molière, « L’École des Naans », de presque Molière et « Les Feux de l’Amour et du Hasard », de presque Marivaux.

 

 

Article Suivant:
Article Précédent:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>