Le Dernier Vol – éditions de l’Archipel

Quand The New-York Time déclare : « Les personnages vont vous hanter longtemps ! », il faut s’attendre à un roman à suspense de haute voltige… Et c’est le cas de le dire, “Le Dernier Vol” de Julie Clack vient de sortir aux éditions de l’Archipel… Au regard de son nom, on peut se dire qu’il va nous faire passer des instants vertigineux.

D’emblée le lecteur est happé dans une intrigue qui ne laisse pas de place à l’ennui. Le changement de narrateur, à savoir deux femmes, Eva et Claire implique une gymnastique mentale très intéressante. Julie Clarck a l’art et la manière d’apporter des éléments édifiants au fil des pages pour que le synopsis se délie progressivement… Pourquoi Eva et Claire veulent-elles à tout prix effacer leur passé et devenir une autre ? Quels sont donc leurs sombres secrets ? 

Ce crescendo est renforcé par la plume vive, fluide et mordante de l’auteure. Les personnalités de Claire et Eva sont abordées avec beaucoup de finesse. Ces femmes vulnérables et fortes à la fois cherchent à fuir. Hélas, l’une d’entre elle disparaît dans un crash en avion, tandis que l’autre se retrouve avec le poids des secrets de la défunte dont elle a pris l’identité…

Les thèmes abordés à travers cet ouvrage est glaçant : la manipulation et l’emprise…

Le Dernier Vol - éditions de l'Archipel

L’avis de Paris Frivole : Le Dernier Vol est sans conteste un livre à glisser dans sa valise cet été. Cet opus a tout pour plaire, un synopsis qui ne laisse aucun répit, des personnages avec beaucoup d’aspérités, du suspense et une lecture addictive…

Voici le synopsis complet :

Claire est mariée à Rory, l’homme idéal, beau, connu et reconnu que beaucoup de femmes lui envient. Ça c’est « sur le papier » car en vérité, Rory est un tyran, qui veut tout régenter, qui terrorise son épouse et l’a coupée de toutes ces connaissances pour mieux la dominer. Surveillée, « sous coupe », Claire étouffe mais ne sait pas comment sortir de cette situation inextricable. Rory est tellement puissant, influent, qu’il a le don de manipuler les faits, les personnes. Si elle se rebelle, il fera tout pour la détruire. Pourtant, depuis de longs mois, Claire prépare son envol. Aidée par Petra, une amie discrète et efficace, elle a tout planifié. Pour la fondation de son conjoint, elle participe à de nombreux événements pour des causes humanitaires, seule ou avec lui.

Pour le prochain qui est programmé, elle ira seule en avion à Detroit et profitera de cette occasion pour disparaître. Malheureusement, le jour du départ, l’adjoint, le bras droit plutôt (et même le bras armé) de son compagnon la prévient que ce sera Porto Rico à la place de Detroit. Tout ce qu’elle avait mis en place, prévu, tombe à l’eau. C’est la panique complète. Que faire, comment se sortir de l’emprise de son compagnon ?

À l’aéroport, elle croise une jeune femme, Eva, et elles finissent par discuter. A demi-mots, elles se comprennent et décident de tenter un truc de fou. Échanger leurs identités et leurs vols respectifs. Chacune y gagnera et aura l’occasion de recommencer une nouvelle vie ailleurs. Est-ce que c’est si simple que ça ? Peut-être pas mais elles sont toutes les deux acculées, et c’est le moment ou jamais de prendre une autre direction. Alors elles foncent. Catastrophe ! L’avion d’Eva disparaît et Claire est seule désormais dans la peau et la vie d’Eva.

 

 

Article Suivant: