Diana Princesse des larmes, la nouvelle biographie de Lady Di – City Editions

Force est de reconnaître qu’il existe un nombre incalculable de biographies écrites au sujet de la Princesse Diana à travers le monde. Il faudrait probablement une vie pour toutes les parcourir. Hélas, peu d’auteurs sont parvenus à extraire l’immortelle icône des clichés établis.

Entre fascination à outrance et exercices historiques froids, peu de plumes ont réussi à sortir du fantasme pour lui dresser un portrait fidèle et légitime.

De la subtilité et de la finesse, Amandine Deslandes n’en a pas manqué en écrivant l’histoire de la vie de Lady Diana Spencer, princesse de Galles. L’auteure réalise un travail d’écriture d’une rare minutie et démontre à quel point reconstituer sa vie revient à restaurer une œuvre endommagée par la presse people.

Morceau après morceau, elle a rassemblé les fragments de son dessein tragique, de sa naissance au domaine familial d’Althorp en 1961 à son dernier dîner au Ritz en 1997.

Diana Princesse des larmes, la nouvelle biographie de Lady Di aux City Editions

Son opus “Diana Princesse des larmes” (City Editions) est un bel hommage éditorial, publié à l’occasion des 25 ans de sa disparition.

Chronologiquement, le lecteur entre virtuellement dans l’existence peu commune de cette jeune anglaise. Son enfance, son adolescence, sa rencontre avec Charles, son mariage, sa vie de jeune épouse contrariée, sa rupture, sa courte vie de femme libre jusqu’à la fin tragique que nous connaissons tous.

Sa généalogie est abordée pour appréhender avec justesse son héritage familial (le roi Charles II est un de ses aïeuls). 

Amandine Deslandes passe au peigne fin des anecdotes marquantes et se plait à souligner les grands paradoxes de sa personnalité.

Si timide et si sociable, si simple et si sophistiquée, si altruiste et si vaniteuse, si aimante et si rancunière, si sensible et si forte, si drôle et si mélancolique, si flamboyante et si triste, si secrète et si populaire, si disciplinée et si rebelle, si charismatique et pourtant si fragile.

L’avis de Paris Frivole : 25 ans plus tard, la fascination pour Lady Diana est entière. “Diana Princesse des larmes” n’est pas un livre pour pleurer une idole disparue mais un hommage vibrant pour apprécier l’héritage universelle qu’elle a laissé derrière elle. Un message d’amour, de paix, de bonté et d’humanité qu’il est si agréable de lire.
A propos de l’auteure : Amandine Deslandes est également l’auteure d’un 1er livre à succès sur la biographie de Simone Veil, sorti en 2021 chez le même éditeur (City Editions).
Points de vente : Fnac, Cultura, Amazon et site officiel de l’auteure : amandinedeslandes.fr
Article Suivant:
Article Précédent: